Italie, Motta : "Les sifflets ne m'intéressent pas"

PartagerFermer Commentaires
Le milieu de terrain de l'Italie, Thiago Motta, s'est exprimé au sujet des sifflets qu'il a reçu lors du match amical face à la Finlande lundi.

Si l'Italie a remporté son dernier match de préparation à l'Euro 2016 lundi soir face à la Finlande (2-0), la soirée n'a pas été très bonne pour Thiago Motta. La prestation du joueur du PSG n'a pas convaincu les supporters et il a même été sifflé lors de sa sortie au profit de Daniele De Rossi. Dès l'arrivée du joueur de la Roma, la Squadra Azzura a mieux joué sans parler que le "remplaçant" de Motta a marqué un but quelques minutes après son entrée en jeu, signant ainsi son 18e but en sélection.

Le milieu de terrain n'est pas certain de débuter l'Euro 2016 dans le XI titulaire mais il ne se préoccupe pas des sifflets à son encontre. "Les sifflets ne m'intéressent pas. C'était mon premier match après ma blessure, c'est comme ça. Les propos de Daniele (ndlr, De Rossi) sur le numéro 10 (ndlr, qui lui a été attribué pour l'Euro) m'ont fait plaisir, c'est le signe que le groupe est uni. Mon favori est l'Allemagne mais je suis optimiste : l'Italie progresse."

En revanche ses coéquipiers étaient  énervés pour lui. "Les sifflets envers Thiago étaient injustes", estime El Shaarawy. Sentiment partagé par Giaccherini : "Ce n'est pas juste pour un joueur avec un tel talent." Son sélectionneur Antonio Conte a également pris sa défense. "Il ne jouait pas depuis un certain temps et il a fait 60 minutes sur un bon rythme. Bien entendu qu'il doit progresser, mais pour le bien de l'Italie, cela serait une mauvaise idée de créer une polémique qui n'existe pas.". 

Le 13 juin prochain, c'est la Belgique d'Eden Hazard qui attendra l'Italie de Gianluigi Buffon au Parc OL.

Prochain article:
Manchester City, le PSG, le Barça et les meilleures attaques d'Europe
Prochain article:
OM-PSG : des tacles, des sacrifices et un but : la soirée très spéciale de Florian Thauvin
Prochain article:
PSG : Mbappé n'est plus en odeur de sainteté
Prochain article:
OM-PSG, Rudi Garcia : "Il y avait beaucoup de joueurs fantastiques sur le terrain et pas qu'au PSG"
Prochain article:
OM-PSG, Unai Emery : "L'arbitre doit protéger les joueurs qui font le spectacle"
Fermer