Indésirable au PSG, Gonçalo Guedes se refait une (belle) santé à Valence

PartagerFermer Commentaires
Auteur d'une prestation XXL contre Séville, Gonçalo Guedes confirme son excellent début de saison à Valence. Au PSG, on ne peut y être insensible.

Qui est le joueur qui dispute actuellement à Lionel Messi le titre de joueur le plus décisif de la Liga ? Cristiano Ronaldo ? Longtemps, il n'y avait que cette réponse à fournir et elle s'imposait comme une évidence. Mais pas cette fois. La star du Real Madrid connait un début de saison compliqué, entre sa longue suspension et une méforme patente. De fait, il ne peut (pour l'instant) rivaliser avec l'Argentin. Mais, que le quadruple Ballon d'Or se rassure, celui qui le remplace dans ce rôle est un compatriote. Il s'appelle Gonçalo Guedes et il est actuellement le grand protagoniste de l'excellente entame de campagne réalisée par le FC Valence (2e du classement, à quatre points du Barça).

Zidane : "Je ne suis pas le meilleur entraineur au monde"

Après deux années extrêmement compliquées, les Ché sont en train de retrouver des couleurs et leur recrue portugaise y est donc pour beaucoup. Arrivé en prêt en provenance du PSG lors des derniers jours du mercato estival, l'ancien ailier de Benfica a très vite trouvé ses marques au sein de l'équipe. Après l'avoir gardé sur le banc lors des deux premiers matches, le coach Marcelinho l'a mis dans son onze de départ et ne l'a plus jamais sorti ensuite. Une situation qui contraste totalement avec ce que le joueur a connu dans la capitale française, avec seulement une titularisation honorée en Ligue 1 en l'espace de six mois.

Placé sur l'aile gauche dans un système en 4-4-2, le milieu offensif lusitanien a su justifier la confiance placée en lui. Lors de son premier match comme titulaire (contre Malaga, 5-0), il délivre une passe décisive et signe une prestation très aboutie. Un feu de paille ? Pas du tout. Le match d'après, contre la Real Sociedad, le nouveau numéro 7 des Ché offre deux autres passes décisives et contribue grandement à la précieuse victoire récoltée (3-2). À ce moment-là, et même s'il n'a pas encore marqué, il ne fait plus aucun doute qu'il est bien l'élément offensif dont Valence avait besoin. Un constat corroboré par les résultats : depuis que Guedes est titulaire, Valence ne fait que gagner.

L'article continue ci-dessous

Il empile les buts venus d'ailleurs

Après avoir multiplié les caviars pour ses attaquants, Guedes s'est lui-même mué en buteur. Sans but marqué en match officiel depuis le 2 décembre 2016 (lors de Benfica-Maritimo), il a regouté à cette belle sensation à l'occasion du duel contre le Betis dimanche dernier (6-3). En verve, il ne pouvait pas se contenter d'une réalisation ordinaire. Il trouve la faille d'un tir sublime du gauche et de l'extérieur de la surface. Un petit bijou et ce n'était qu'une mise en bouche par rapport à ce qui allait suivre ce samedi face au FC Séville. Décidément très inspiré contre les Andalous, il a remis ça avec un autre but exceptionnel. Après avoir récupéré la balle à la hauteur de la ligne médiane, il prend ses adversaires de vitesse, efface les deux derniers défenseurs à travers des crochets puis arme un tir enroulé en pleine lucarne. Du droit cette fois-ci. Un chef d'œuvre qui ressemble comme deux gouttes d'eau à celui inscrit par un certain Zinedine Zidane en 8es de finale du Mondial 2006 contre l'Espagne.

Sur sa lancée, Guedes a trompé Sergio Rico une seconde fois en fin de rencontre, tout en augmentant entretemps d'une unité son compteur de "asistencia". Au sortir de ce match, et après seulement 7 rencontres de Liga, il totalise 8 gestes décisifs (3 buts et 5 passes). Des statistiques impressionnantes et qui ne doivent certainement pas passer inaperçues du côté de Paris. Même s'il a suffisamment d'armes en attaque, l'entraineur Unai Emery doit mesurer avec regret tout ce que le jeune Portugais est capable d'accomplir lorsqu'on lui offre sa chance. Antero Henrique peut aussi avoir le même jugement. À moins qu'il ne raisonne plus en tant que directeur sportif, en se disant qu'avec la remarquable forme qu'il affiche en Espagne, Guedes ne peut que faire accroitre sa valeur marchande et c'est, en fin de compte, tout benef' pour le PSG.

Prochain article:
Atlético Madrid, Carrasco se rapproche de la Chine
Prochain article:
Barça, Nelson Semedo absent 5 semaines
Prochain article:
MU-Chelsea : Pogba et Martial titulaires, Giroud sur le banc
Prochain article:
Les 4 fantastiques du Barça répondent présent
Prochain article:
Manchester City, Guardiola : "Wenger est spécial"
Fermer