Grèce - Le président du PAOK s'excuse après son arrivée armée sur la pelouse

PartagerFermer Commentaires
Ivan Savvidis avait fait sensation dimanche dernier en interrompant la rencontre face à l'AEK Athènes après un but refusé.

La photo d'Ivan Savvidis, prêt à dégainer ce qui semble être une arme de type taser, a fait le tour du monde dimanche dernier. Derrière ce geste fou, il y avait la volonté de la part du président du PAOK Salonique d'impressionner les arbitres qui venaient de refuser un but à son équipe, contre l'AEK Athènes, en toute fin de rencontre.

David Silva et Man City régalent encore en PL

Derrière des scènes de chaos avaient suivi avec pour plus grosse conséquence l'annonce de la suspension du championnat grec par le ministre des sports. Depuis 48 heures, l'irruption de Savvidis, homme d'affaires greco-russe, est bien devenue une affaire d'état.

Le dirigeant a fait un premier pas pour un retour au calme, en demandant pardon. "Je veux présenter mes excuses aux supporteurs du PAOK, à tous les amateurs grecs et à la communauté internationale du football", a écrit le président du club grec, dans un communiqué publié ce mardi. Il risque tout de même une suspension de plusieurs années.

Prochain article:
Neymar confirme qu'il reste au PSG
Prochain article:
Liverpool, les premiers mots d'Alisson : "Cette soirée à Anfield a influencé ma décision"
Prochain article:
Mercato - Arsenal prêt à investir sur Kingsley Coman ?
Prochain article:
Nouveau succès pour Liverpool en amical
Prochain article:
Manchester City, Craig Bellamy : "Pep Guardiola va rendre Riyad Mahrez encore meilleur"
Fermer

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible en ligne. En utilisant notre site, vous acceptez d'utiliser ces cookies conformément à notre politique de confidentialité.

Voir plus Accepter