Equipe de France, Mbappé : "Le match d'une vie"

Commentaires
Bien que tout jeune, Kylian Mbappé sait que la possibilité de jouer une finale de Coupe du Monde pourrait ne pas se représenter.

Il a été l'un des artisans du bon parcours de l'Equipe de France en Russie et aujourd'hui, comme tous ses partenaires, il attend la récompense ultime. Tout en affirmant qu'il profitait de ses derniers jours d'attente, Kylian Mbappé a reconnu être impatient d'être à dimanche pour aller conquérir la Coupe du Monde. 

Dans une interview publiée sur le site de la FFF jeudi soir, l'attaquant du PSG a fait savoir qu'il réalisait l'importance du rendez-vous. Qu'il espérait, de fait, le savourer, tout en étant obsédé par le fait de gagner. "Il ne reste qu'un match et il faut tout donner. Il ne faut rien regretter, a-t-il confié. On est tous ensemble. 'est le match d'une vie. Une Coupe du Monde c'est à part. Il faut tout donner, mais ne pas rentrer dans un stress. Il faut jouer comme on sait le faire. Dans l'intensité, il faut tout donner. Dans ton jeu, il faut le prendre un match comme un autre, même si on sait pertinemment qu'il ne ressemble à aucun autre. Ça sera le match de ma vie, mais je le vois comme un jeu. Content d'être sur le terrain, à jouer et faire les gestes, attaquer, se replacer et courir. Il faut se faire plaisir tout en gardant l'exigence, en faisant notamment les sacrifices pour les copains".

L'article continue ci-dessous

Ce match face à la Croatie sera le septième en moins d'un mois. N'y-a-t-il pas un risque que les joueurs connaissent un coup de barre au plus mauvais moment ? Mbappé assure que non : "l'état de forme du groupe, il est au top. Au pic d'où il peut être. On est en finale, on est content, mais on sait qu'il reste encore un grand match. Et à la fin du match, si bien sûr on gagne, on sera relâché et là on va être vraiment fatigués (rires)".

Ça sera du 51-49 pour la France

Si les Français commencent à être émoussés, que peut-on dire alors des Croates, qui ont trois prolongations de plus dans les jambes. Ceci dit, pour Mbappé, ça serait une erreur de se croire avantagés au moment d'entrer sur la pelouse. "Ça du 50-50, je pense. Parce que c'est une finale. Mais si on veut vraiment jouer dans les détails, en incluant la fatigue, même si pour moi ça ne va pas compter, c'est du 51-49. Quand tu joues une finale, la fatigue tu en fais abstraction".

Enfin, Mbappé a conclu en déclarant qu'il savait tout de son futur adversaire, des forces qu'il possède mais aussi des faiblesses qu'il peut afficher et qu'il faudra exploiter : "Je connais quasiment tous les joueurs. C'est une équipe qui joue avec beaucoup d'intensité. Qui peut répondre à l'impact physique et qui a une grosse qualité technique, que ça soit Rakitic ou Modric, voire même sur les côtés avec Perisic. C'est une équipe aussi solide défensivement, qui a quelques failles aussi mais qui prône le beau jeu. Elle joue, et va de l'avant. Et même quand on pense qu'elle va perdre, elle a toujours les ressources mentales pour revenir. Il ne faut pas la négliger, la respecter et la battre".

Prochain article:
Liga - Le syndicat des joueurs ne veut pas aller jouer à l'étranger
Prochain article:
Inter Milan - Appel gagné par Luciano Spalletti et suspension annulée
Prochain article:
PSG - Thomas Tuchel : "Maintenant, en quelque sorte, c'est le début pour moi"
Prochain article:
FIFA - Nouvelles accusations à l'encontre de l'ex secrétaire général Jérôme Valcke
Prochain article:
OFFICIEL - Pierre-François Aubameyang ne sera pas le sélectionneur du Gabon
Fermer