Critiqué à son arrivée, Paulinho réussit ses débuts en Catalogne

PartagerFermer Commentaires
Recruté pour 40 millions d'euros, le milieu brésilien avait suscité de nombreux doutes lors de sa signature. Son adaptation se passe pourtant bien.

Il n'est sans doute pas le plus technique ni le plus impressionnant des milieux de terrain du FC Barcelone mais force est de constater que pour ses premiers pas sous la tunique des Blaugrana, Paulinho se fait remarquer dans le bon sens. De nouveau buteur face à Eibar lors du large succès 6-1 des Catalans mardi soir, le Brésilien avait offert la victoire aux siens quelques jours plus tôt à Getafe dans une rencontre difficile pour les hommes de Valverde.

Le beau message de soutien des joueurs à Ousmane Dembélé 

Au coeur d'un été très mouvementé pour Barcelone, symbolisé par le départ de Neymar au PSG, l'arrivée de l'ancien joueur de Tottenham avait été jugée comme le symbole d'un mercato raté de la part des dirigeants catalans. Il faut dire que son prix excessif, estimé à 40 millions d'euros, et son parcours sans éclat en club ne plaidaient pas en sa faveur. Pourtant, avec u statut de remplaçant, il se débrouille plutôt bien avec ses moyens, profitant de ses nombreuses projections dans la surface adverse pour devenir un vrai danger.

Un joueur transformé en Seleção

Les bonnes dispositions de Paulinho s'expliquent par ses performances régulières en sélection nationale, où il a retrouvé de la confiance. Devenu quasiement un titulaire indiscutable, le joueur de 29 ans est un homme-clé du dispositif de Tite, en 4-3-3. L'entraîneur du Brésil estime que le nouveau milieu de Barcelone n'a pas à rougir de son statut. "Paulinho parle pour lui ... sa carrière parle d'elle-même. Il est champion de la Coupe des Confédérations, il a participé à la Coupe du Monde des Clubs en 2015, il mérite sa place, en regardant la forme actuelle, non seulement son passé."

L'article continue ci-dessous

Coutinho Paulinho Brazil Ecuador Eliminatorias 2018 31082017

À chaque match, le numéro 8 du Brésil s'est amélioré, réussissant à faire abstraction de la pression qui l'empêchait de briller en sélection avant. Les critiques à son sujet dans son pays natal ont cessé depuis bien longtemps. Il est désormais reconnu comme l'un des facteurs les plus importants du très bon parcours du Brésil en éliminatoires, déjà qualifié pour le Mondial 2018 en Russie. Paulinho a apporté de l'expérience et de l'organisation à l'entrejeu de la Seleção. Il se montre aussi volontaire dans le dépassement de fonction, en marquant et en délivrant de nombreuses passes décisives. 

Barcelone est cependant moins dépendant de paulinho que ne l'est la sélection brésilienne. Tite ne sera pas là d'ailleurs cette saison pour le protéger même s'il semble ne pas en avoir besoin pour l'instant. "Il a fait taire les critiques", a écrit le quotidien espagnol AS à l'issue de la rencontre contre Eibar. Paulinho s'offre une bouffée d'oxygène après un été compliqué, et c'est bien là l'essentiel.

Prochain article:
Transferts - Grenier pas intéressé par l’Impact de Montréal
Prochain article:
Cristiano Ronaldo, David Beckham, Alexis Sanchez ... Ils ont porté le numéro 7 à Manchester United
Prochain article:
Le PSG et Shirley Cruz se séparent d'un commun accord
Prochain article:
DIRECT - Mercato, les rumeurs de transfert PSG : le Betis chaud sur Lucas ?
Prochain article:
Andrea Pirlo, Sir Geoff Hurst et le Trophy Tour de la Coupe du Monde par Coca-Cola
Fermer