Courtisé par Manchester United, Timo Werner a été encensé par Miroslav Klose

Commentaires
Ciblé par Manchester United, Timo Werner vise le plus haut niveau mondial. Miroslav Klose l'a encensé et encouragé à poursuivre son rêve.

Grand artisan de la qualification pour la Ligue des champions la saison dernière du RB Leipzig, Timo Werner s'est fait remarquer à l'échelle européenne grâce à ses bonnes performances en C1 et en Europa League cette saison. L'attaquant allemand a réalisé une belle saison et a été retenu par Joachim Löw dans la liste des vingt-trois pour la prochaine Coupe du monde.

Âgé de 22 ans, Timo Werner pourrait quitter le RB Leipzig cet été puisqu'il est courtisé par le Bayern Munich et Manchester United. L'international allemand a admis qu'il pourrait quitter le club allemand cet été car il a besoin de viser plus haut pour exploiter tout son potentiel, tout en assurant qu'il n'avait pas encore pris sa décision définitive tant que la Coupe du monde ne serait pas terminée.

L'article continue ci-dessous

Timo Werner RB Leipzig 21042018

Werner, un futur joueur de classe mondiale

Miroslav Klose, présent dans le staff de Joachim Löw, travaille énormément avec Timo Werner. Dans un entretien à Kicker, le meilleur buteur de l'histoire de la Coupe du monde a encensé l'attaquant du RB Leipzig et est convaincu qu'il va continuer de grandir : "Timo Werner est jeune, il peut finir par devenir de classe mondiale parce qu'il a cette dynamique. Les combinaisons, les angles, comment il se positionne, il lui manque quelque chose - il n'est pas aussi naturel que Robert Lewandowski".

L'ancien attaquant du Bayern Munich estime qu'un joueur comme Timo Werner peut apporter énormément à la Mannschaft : "J'ai toujours été un vrai attaquant. Vous avez besoin d'un attaquant là-bas, que ce soit un rapide comme Timo Werner, ou un grand comme Mario Gomez, parce que vous savez que vous avez beaucoup de joueurs sur les ailes, et vous avez besoin de quelqu'un qui marque".

L'Allemagne va débuter sa Coupe du monde 2018 dans le groupe F contre le Mexique avant d'affronter la Corée du Sud et la Suède. Sur le papier, Timo Werner est loin d'être assuré d'une place dans le onze de départ, mais si Joachim Löw décide de jouer avec un pur numéro neuf, il pourrait bel et bien avoir sa chance.
 

Prochain article:
Slavia Prague-Bordeaux 1-0, Indigents, les Bordelais ne méritaient pas mieux
Prochain article:
Arsenal et Séville régalent, Milan assure l'essentiel…Le résumé de la soirée en Ligue Europa
Prochain article:
À Rennes, l'histoire ne pouvait s'écrire sans Hatem Ben Arfa
Prochain article:
Chelsea, Pedro touché à l'épaule
Prochain article:
Real Madrid, Rodrygo veut "marcher dans les pas" de Cristiano Ronaldo
Fermer