Coupe du Monde - Remonté après la défaite des siens, Thomas Meunier n'en démord pas sur Twitter

Commentaires
Eliminé avec la Belgique mardi soir suite à la défaite concédée face à la France (1-0), Thomas Meunier n'a vraisemblablement pas encore digéré...

S'il y a bien un pays qui se rapproche de la France en terme de culture, sans parler de sa proximité géographique - les deux pays se partagent 620 kilomètres de frontière commune - c'est bel et bien la Belgique. Et s'il y a bien un joueur parmi les Belges qui entretient une relation particulière avec la France, ça ne peut qu'être Thomas Meunier, lui qui évolue au Paris Saint-Germain depuis 2016, repéré des suites d'un Euro réussi sur le territoire français. Alors, forcément, les déclarations du latéral droit francilien à l'encontre de Kylian Mbappé, couplées à celles de ses coéquipiers, n'avaient pas été perçues d'un très bon oeil. 

Depuis mardi soir, la surenchère se poursuit sur Twitter

"À Paris, je ne l’ai jamais vu perdre de temps comme il l’a fait contre nous en fin de match. C’était certainement une demande du staff technique. Kylian est super doué et j’espère qu’il n’a pas de mauvaise influence autour de lui", avait déclaré celui qui compte 29 sélections avec les Diables Rouges, à l'encontre du jeune attaquant français. Des propos surprenants, son partenaire au Paris Saint-Germain ayant simplement voulu gagner quelques précieuses secondes en fin de rencontre, lui qui se savait à quelques encablures d'une finale de Coupe du Monde, le tout à seulement 19 ans.

L'article continue ci-dessous

Couvrant largement la compétition pour TF1, Denis Brognart s'était donc permis un petit commentaire à l'encontre de Thomas Meunier, tourné de manière interrogative. "Peut-on imaginer que les joueurs belges et en particulier Meunier arrêtent de s’en prendre aux joueurs de la France pour justifier leur défaite ?", s'est ainsi interrogé le présentateur sur twitter. 

Sauf que comme il pouvait s'y attendre, le principal intéressé a tenu à surenchérir, choisissant lui les réseaux sociaux pour le faire. "On peut savoir à quel moment je remets la victoire des Bleus en question ? Je parle d'un comportement. C'est possible d'ouvrir les liens et de lire les articles ? C'est quand même pas trop compliqué d'agir avec logique et recul", a lâché le Diable Rouge, pour qui l'excuse de la réaction à chaud ne tient donc plus. 

Prochain article:
Ballon d'Or - Casemiro vote Ronaldo plutôt que Modric
Prochain article:
Manchester City - OL (1-2) - C'était Lyon, version Ligue des champions !
Prochain article:
Bruno Génésio : "Pas maintenant que je vais commencer à avoir un sentiment de revanche"
Prochain article:
A. Lopes, Cornet… Les réactions après Manchester City-Lyon (1-2)
Prochain article:
Ligue des champions : La Juve assure malgré l'expulsion de Ronaldo, Pogba porte Manchester United
Fermer