Coupe de la Ligue - Montpellier se paie Lyon, Lille tombe contre Nice

PartagerFermer Commentaires
Si Paris a fait respecter son rang, l'Olympique Lyonnais, battu à Montpellier (4-1), voit sa route s'arrêter dans cette Coupe de la Ligue.

Cette Coupe de la Ligue se poursuivra donc sans les Olympiques. Après Marseille, battu aux tirs aux buts par le Stade Rennes, c'est Lyon qui a rendu les armes en s'inclinant à Montpellier, ce mercredi soir.

Les jeunes Lyonnais n'ont pas tenu la distance

Bruno Genesio avait fait une large revue d'effectif pour ce déplacement dans l'Hérault. Un pari qu'il n'a pas remporté face à une équipe décidément à son aise contre les grosses écuries cette saison. L'OL avait pourtant bien entamé cette rencontre en débloquant la situation grâce au jeune Maolida d'une frappe splendide et osée (10e). Mais Montpellier peut se targuer de compter un joueur assez unique dans ses rangs en la personne de Souleymane Camara. L'éternel attaquant a renversé la situation en cinq petites minutes en concluant deux mouvements collectifs limpides avec sa précision habituelle (17e, 22e). Passeur sur l'un des deux buts, Sambia a ensuite donné un avantage encore plus confortable au MHSC sur un coup-franc parfait dans les arrêts de jeu (45e+1). Lyon ne s'en est pas remis. Pire, Montpellier a même ajouté un quatrième but sur penalty par Bérigaud pour une victoire sans appel (86e).

Nice passe sur le fil

Lille et Nice se sont quant à eux livrés une opposition beaucoup plus fermée. C'est même l'OGC Nice qui a globalement dominé le débats en se procurant les meilleures opportunités, mais les Aiglons se sont faits surprendre rapidement sur un petit festival d'Araujo (7e). Nice a ensuite repris le contrôle des opérations. Les hommes de Lucien Favre ont beaucoup poussé mais Koffi a retardé l'échéance, jusqu'à l'égalisation de Mario Balotelli durant le second acte (52e). Il a finalement fallu les tirs au but pour que les deux équipes se départagent. Une loterie où le Gym a eu le dernier mot (3 t.a.b. à 2).

Enfin, Amiens a composté son ticket en s'imposant contre Tours. Les hommes de Christophe Pellissier ont fait respecter leur rang en faisant la différence dès la première période. Koita a inscrit le premier but au quart d'heure de jeu (16e), puis Bourgaud a inscrit le but du break juste avant la mi-temps (45e). Amiens a géré cet avantage pour décrocher sa qualification, malgré une réduction du score tardive de Mancini (90e). Une belle épopée en Coupe sublimerait la saison prometteuse du promu. 

Prochain article:
DIRECT - Mercato, les rumeurs de transferts PSG, Oblak toujours ciblé
Prochain article:
Caen-Marseille 0-2, l'OM capitalise
Prochain article:
Ligue 2 - Reims écrase tout sur son passage
Prochain article:
INFO GOAL - Besiktas va recruter Javier Hernandez
Prochain article:
Ezequiel Barco signe à Atlanta pour un transfert record en MLS
Fermer