Corentin Tolisso, le couteau suisse de l'OL suivi par Naples, la Juventus, Barcelone et Arsenal

PartagerFermer Commentaires
Auteur d'une belle saison avec l'OL, Corentin Tolisso (22 ans) a tapé dans l'œil de plusieurs grands clubs européens, séduits par sa polyvalence.

Les récentes périodes de mercato de l'OL ont été marquées par des arrivées, mais aussi par la prolongation de plusieurs joueurs. Le club rhodanien a réussi à conserver l'ensemble de ses vedettes en dépit de l'intérêt des clubs étrangers. Ce fut le cas pour Alexandre Lacazette mais aussi pour Corentin Tolisso, qui ont décidé de rester dans leur club formateur.

Avec ses 24 buts en Ligue 1 cette saison, Lacazette aurait pu rassembler la plupart des suffrages en tribunes, mais Tolisso lui a volé plus d'une fois la vedette en 2016/2017. Face au Besiktas (2-1), en quart de finale aller de la Ligue Europa, c'est le néo-international français qui a ouvert le score alors que Lacazette est resté muet.

Le joueur de 22 ans, aux origines réunionnaises, est le couteau suisse de l'OL depuis ses débuts en août 2013. "C'est un luxe d'avoir un joueur comme lui parce qu'il peut jouer partout sur le terrain et il joue bien, disait Bruno Genesio à propos de Tolisso un peu plus tôt dans la saison. Il a des qualités supérieures à le moyenne et il les utilise complètement maintenant".

Corentin Tolisso Angel Di Maria PSG Lyon Ligue 1 19032017

Capable de jouer en relayeur comme en faux n°9 voire en latéral droit, Tolisso est devenu l'un des joueurs les plus précieux de Ligue 1. Mais pour Stéphane Roche, qui l'a entraîné chez les jeunes, c'est bien au milieu qu'il est le plus efficace. "Tantôt proche de la défense, tantôt en soutien de l'attaquant, explique le directeur du centre de formation de l'OL. Il est tellement complet".

L'été dernier, Tolisso a refusé les avances de Naples malgré une offre de 37,5 millions d'euros du club italien et depuis il continue de progresser, au point que Didier Deschamps lui a offert sa première sélection le mois dernier au Stade de France contre l'Espagne (0-2). Parmi les autres clubs intéressés, on retrouve Barcelone, Arsenal et surtout la Juventus qui le suit de très près.

Pour autant, un départ de Lyon, où il joue depuis qu'il a 13 ans, n'est pas garanti. "Je veux continuer à m'améliorer et je verrai ce qui se passe, avec Lyon ou non, confiait-il sur l'antenne de RMC. Mon objectif est d'aller à la Coupe du monde et pour ça je dois être dans les meilleures conditions possibles. Si je reste, ce sera parce que j'estime que c'est le meilleur choix pour moi afin d'aller au Mondial."

Corentin Tolisso Lyon AS Roma Europa League 09032017

L'article continue ci-dessous

Le chemin parcouru par Tolisso depuis 18 mois est considérable. Rappelé à l'ordre par Hubert Fournier, l'ancien entraîneur de l'OL, il n'a cessé de grimper les échelons depuis l'arrivée de Genesio. Malgré la courte campagne de l'OL en Ligue des champions cette saison, l'ancien capitaine des Espoirs a joué un rôle essentiel au sein de son équipe.

Les dirigeants turinois, intéressés par ses services, ont été impressionnés par son abattage et sa capacité à se projeter vers l'avant. Tolisso a pris une place si importante dans l'effectif lyonnais qu'il a même porté le brassard de capitaine en l'absence de Maxime Gonalons et Alexandre Lacazette.

Au cours des dernières années, il a gagné en assurance, comme le disait son père, Vincent, dans L'Equipe : "L'épisode de Naples lui a permis de prendre conscience de sa valeur." Ce à quoi le joueur répond : "Si un club comme celui-là s'intéresse à moi, c'est que je dois être un bon joueur." Et s'il ne rapportera sûrement pas autant d'argent que Lacazette à l'OL, il faudra sortir le chéquier pour le recruter.

Prochain article:
Ligue des champions - Les principaux dangers offensifs du Besiktas
Prochain article:
Tottenahm - Fernando Llorente : "Tout ce que touche Harry Kane se transforme en or"
Prochain article:
Stade Rennais - Un conseil d’administration prévu ce mardi
Prochain article:
Ligue des champions - Les supporters du Besiktas non désirés à Monaco
Prochain article:
Direction les Etats-Unis pour Laurent Blanc ?
Fermer