Belotti, Griezmann, Morata… Quel attaquant pour Manchester United la saison prochaine ?

PartagerFermer Commentaires
La blessure et la fin de bail de Zlatan à MU laisse un boulevard à plusieurs attaquants de renoms. Mais quel est le buteur idéal pour les Red Devils ?

Alvaro Morata, Kylian Mbappé, Antoine Griezmann, Andrea Belotti… Les choix seront nombreux cet été pour la cellule de recrutement de Manchester United. Mais il faudra faire le bon. Avec la longue blessure de Zlatan Ibrahimovic, les options ne sont pas nombreuses dans la ligne d'attaque des Mancuniens et le club devra investir pour la renforcer, pour ne pas débuter une saison avec les seuls Wayne Rooney, Anthony Martial et Marcus Rashford aux avant-postes. D'autant que les deux derniers sont plutôt utilisés sur un côté ces derniers mois.

Goal décortique les différentes options qui s'offrent aux dirigeants des Red Devils. Et elles sont toutes plus alléchantes les unes que les autres.

Alvaro Morata, l'homme à tout (bien) faire

Alvaro Morata Real Madrid La Liga

Toujours très combatif avec le Real Madrid, Alvaro Morata a largement démontré sa valeur cette saison avec le club merengue au sein de "La B", la fameuse équipe B que d'aucuns considèrent meilleure que la A dans la capitale espagnole. Morata est un joueur "clutch" qui peut marquer à la première seconde comme à la dernière minute du temps additionnel. Très énergique, il agit comme premier point de récupération et harcèle les défenses adverses. Doté d'un gros volume de jeu, d'un bon jeu de tête et d'un vrai sens du but, Morata serait une excellente addition à l'escouade de José Mourinho, lui qui a moult fois établi qu'il aimerait obtenir davantage de temps de jeu au Real Madrid comme ailleurs. Très convoité, notamment par des rivaux de Premier League, Morata ne sera pas donné, d'autant qu'il pourrait se voir offrir l'opportunité de rester, in fine, au Real. Son prix devrait donc avoisiner les 70 millions d'euros selon la presse espagnole. Pas de quoi faire peur à Manchester United pour l'homme aux 15 buts en 24 matchs de Liga et aux 3 buts en 7 matchs de C1.

Romelu Lukaku, prêt à l'emploi

Romelu Lukaku Everton Premier League

Ses premiers pas à Chelsea lui avaient valu le surnom de "nouveau Drogba". Imposant et massif comme l'Ivoirien, l'international belge ne s'était pourtant pas imposé chez les Blues comme l'avait fait l'ancien joueur de l'OM. Puissant, capable de jouer dos au but ou d'agir comme point de fixation devant la défense adverse, Lukaku démontre chaque week-end ses nombreuses qualités avec Everton. Le Belge aux 24 buts cette saison en 35 matchs de Premier League n'aura besoin d'aucun temps d'acclimatation en cas d'arrivée à United et pourrait très vite commencer à justifier son indemnité de transfert que l'on imagine conséquente. Le Liverpool Echo affirme d'ailleurs qu'un prix a été fixé par la direction des Toffees pour Romelu Lukaku : 118 millions d'euros. Si cette information semble exagérée, il est clair que Lukaku ne sera pas bradé cet été. Manchester United est prévenu. José Mourinho aime bien ce genre de buteur qui accapare les deux défenseurs centraux sur un match et qui pèse sur l'arrière-garde adverse.

Kylian Mbappé, explosivité et spontanéité

Mbappé

Si les vautours annonçant la fin de carrière commencent à tourner autour de la tête de Zlatan Ibrahimovic (ce dernier les repoussant pour le moment avec vigueur, il faut bien l'admettre), c'est bien le chant guilleret des oisillons qui accompagne l'aube de la carrière de Kylian Mbappé. Ne nous y trompons pas cependant, le Français aussi est un oiseau de proie. Si Manchester United investit sur lui, il fera le choix de la jeunesse et de la fraicheur. Un pari sur l'avenir pas si risqué que cela. Mbappé n’a pas encore 17 ans quand il fait sa première apparition en Ligue 1; il en a 18 à peine lorsqu’il réalise son premier triplé en championnat (le 11 février dernier contre Metz) et ouvre son compteur en C1 (contre Manchester City lors du match aller des huitièmes de finale). Il est devenu aussi le plus jeune buteur de l'histoire en demi-finale de Ligue des champions face à la Juventus et sa défense de fer.

Déjà comparé à Thierry Henry, Mbappé doit surtout "devenir Mbappé", comme l'a indiqué l'ancien Gunner lui-même récemment et forger sa propre voix. "Il me rappelle un peu un jeune Thierry Henry, avec le même regard malin, les mêmes qualités d’intelligence dans les déplacements et de félinité dans la finition", déclarait récemment Arsène Wenger. Un joueur qui a toutes les qualités pour briller en Premier League et United le sait.

Antoine Griezmann, le gen(d)re idéal

Antoine Griezmann Atletico Madrid La Liga

Son profil pourrait bien lui permettre de profiter des espaces que la Premier League aime bien offrir aux joueurs offensifs. Sa discipline acquise sous El Cholo Simeone devrait, elle, plaire à José Mouriho, le coach des Mancuniens, notamment au niveau du "work rate", et du repli défensif. À 26 ans, Griezmann est au pic de sa forme et peut débuter une épopée avec les Red Devils. Tactiquement, difficile pour l'instant d'imaginer Griezmann dans le système actuel de Mou, qui apprécie les pivots tels que Drogba ou Zlatan. L'homme aux 32 buts toutes compétitions confondues la saison passée (21 pour l'instant cette saison) devrait aussi coûter très cher. Selon The Independent, le club anglais serait prêt à débourser 100 millions d'euros, soit le montant de sa clause libératoire, pour se l'offrir. Mais Griezmann les vaut. Le Français a marqué plus de 27 buts en moyenne sur les trois dernières saisons et semble être le choix idoine pour une équipe de United qui se crée énormément d'opportunités et qui cherche un finisseur compétent désespérément. Griezmann s'adapterait vite grâce notamment à la présence de son ami Paul Pogba et l'on a hâte de voir ce que donnerait une formation mancunienne qui comporterait les deux Bleus. Griezmann peut jouer partout sur le front de l'attaque et combine bien avec ses coéquipiers. Idéal pour permettre à MU d'avoir plus de liant et de possibilités devant. C'e'st exactement le genre d'attaquant qu'il faut à cette équipe.

Il a tout d'un grand : Andrea Belotti

Andrea Belotti Torino Crotone Serie A

Il n'était pas destiné à la grandeur, mais y est tout de même parvenu. C'est l'histoire d'un attaquant au profil et au parcours atypiques. En décembre 2016, Belotti prolongeait son contrat avec le Torino jusqu'en 2021 avec en prime une clause de libération fixée à 100 millions d'euros. De quoi tenir à distance certains prédateurs… Certains seulement. Car Manchester United pourrait avoir la lubie de s'offrir cet attaquant polyvalent qui peut jouer à pratiquement tous les postes en attaque avec un passé de milieu offensif, mais une prédilection pour la pointe de l'attaque. À 23 ans, il est d'ailleurs déjà régulièrement convoqué en sélection nationale. "Est-ce que je vaux 100 millions ? Sincèrement, non. Sur le marché aujourd'hui, les chiffres sont exagérés", disait-il récemment. 25 buts en 32 matches de Serie A, celui qui a fait ses débuts avec AlbinoLeffe à 18 ans contre Livourne devant 800 tifosi a été souvent comparé à Gianluca Vialli ou encore à Christian Vieri. Doté d'un bon sens du but, bon dans les airs, industrieux et capable de jouer proche de la surface ou travailler depuis l'extérieur, Belotti, rapide et déterminé dans le jeu, a comme idole Andriy Shevchenko. Pas franchement un modèle en Premier League…

Prochain article:
C'est avec ses soldats que l'OM a trouvé son style !
Prochain article:
Manchester United, Mourinho : "Une belle réaction"
Prochain article:
L'Ajax Amsterdam cartonne Breda 8-0 !
Prochain article:
Atlético Madrid-Real Madrid 0-0, pas de vainqueur pour le derby madrilène
Prochain article:
Naples-Milan 2-1, Naples tient son rang
Fermer