Barça, Piqué révèle toute l'histoire sur le départ de Neymar !

PartagerFermer Commentaires
Gérard Piqué est revenu sur le départ de Neymar au PSG. De son fameux tweet au moment de la décision du Brésilien, l'Espagnol a tout expliqué.

Personne n'a oublié le fameux tweet de Gerard Piqué pendant le feuilleton Neymar, dix jours avant l'arrivée du Brésilien au Paris Saint-Germain. Après l'avoir laissé entendre, l'Espagnol a confirmé que ce tweet était bien un coup de bluff destiné à mettre la pression sur la star. Une méthode que l'attaquant n'aurait d'ailleurs pas vraiment appréciée.

Le mercato en direct

"Quand j'ai fait le tweet, je savais à 100% qu'il partait"

Lors d'une conférence de presse à la veille du Clasico contre le Real Madrid en Supercoupe d'Espagne, Piqué a tout expliqué : "Ney est venu au mariage de Léo (Messi, le 29 juin, ndlr) avec l'idée de partir et quand la pré-saison a commencé, l'idée était la même, donc nous avons essayé de le convaincre", a-t-il révélé. "Quand j'ai fait le tweet, je savais à cent pour cent qu'il partait, j'ai essayé de le presser, il était en colère contre moi pendant quelques heures même si ça s'est réglé rapidement".

L'article continue ci-dessous

Gerard Pique Neymar Barcelona Villarreal Liga BBVA 08112015

"Il a sûrement ses raisons, je ne sais pas si c'est économique, mais je pense que nous n'avons pas à juger. Il a pris une décision courageuse, nous devons rester sur les performances qu'il a faites", a poursuivi Piqué , élégant envers le jeune attaquant, qu'il considère comme son "petit frère". "Je n'ai pas été déçu et je ne regrette pas, je voulais aider le club à conserver un seul joueur, je savais que c'était très difficile parce que c'était une décision qui a été prise depuis un certain temps, mais je n'ai pas de regrets. Il y a des joueurs qui décident de ne plus venir à l'entraînement, lui il s'est battu pour ce maillot jusqu'à la fin, il a continué à jouer et pendant toutes ces années, il a défendu le maillot comme personne".

"Ne jugez pas les autres"

"Je voulais que l'opinion publique change d'avis, mais je ne suis pas journaliste et je ne suis le porte-parole de personne, j'utilise mes réseaux avec ma personnalité (...) C'était comme un bluff au poker et ça n'a pas bien marché... Je pense que nous vivons dans un monde où les gens sont tristes et critiquent beaucoup, il expriment la colère et la tristesse sur les réseaux sociaux", a continué le champion du monde espagnol, avant de lancer un appel au bout de sa longue tirade : "Ne jugez pas les autres". 

Prochain article:
West Ham-Arsenal 0-0, les Gunners manquent le coche
Prochain article:
Manchester United-Bournemouth 1-0, United renoue avec le succès
Prochain article:
Swansea-Manchester City 0-4, City continue sa balade
Prochain article:
AC Milan, une banderole contre Donnarumma
Prochain article:
La FA donne du répit à Manchester City et Manchester United
Fermer