Arsenal, Wenger : "Ma meilleure équipe ? Les invincibles de 2004"

Commentaires
L'entraineur d'Arsenal a reconnu qu'il n'a jamais eu une meilleure équipe que celles des Invincibles en 2004.

Dans quelques jours, Arsène Wenger va claquer la porte d'Arsenal. Au bout de vingt-deux ans de bons et loyaux services, le coach français partira et laissera derrière lui un énorme héritage. Mais qu'emportera-t-il, lui, comme souvenirs ? Ce jeudi, il lui a été notamment demandé quelle est l'équipe la plus forte qu'il a eue à diriger depuis qu'il s'est installé à Londres. Sa réponse était relativement conforme aux attentes.

"Ma meilleure équipe ? C'est celle de 2004. Personne n'a fait mieux en Premier League, a-t-il rappelé. J'ai aimé l'équipe de 1998, car j'ai trouvé des joueurs bien meilleurs que je ne le pensais en arrivant. Ils étaient très intelligents. Ils avaient également beaucoup d'expérience. Ensuite, en 2002 et en 2004, nous avons ajouté un peu de qualité exceptionnelle. Donc, au final, je choisirai la formation des Invincibles".

Wenger s'est aussi exprimé sur ce qui l'a aidé à tenir durant tout ces deux décennies. A s'accrocher lorsque les résultats ne suivaient pas ou qu'il n'était pas très motivé. "C'est un long procédé. Il faut apprendre à maitriser qui on est et la bête qui sommeille en chacun de nous. Cela m'a beaucoup aidé. Je suis passé par des périodes fantastiques de ma vie, des moments plus durs aussi. Mais le fait de garder la maitrise de mes réactions et de mes émotions m'a beaucoup aidé dans mon travail. Maintenant, que c'est fini, je vais revenir moi-même et me laisser un peu aller".

Enfin, le technicien alsacien en conclu en révélant ce qu'il a prévu de faire à l'issue de son dernier match avec les Gunners : "Je dois aller en France pour le travail, lundi et mardi. Je rentrerai dans la journée de jeudi. Ensuite, je vais vider mon bureau. Et après…Je ne sais pas". C'était sa dernière réponse de sa dernière conférence de presse d'après-match, et il l'a conclue avec les larmes à l'œil. 

Prochain article:
Allemagne - Désirant s'entretenir avec Özil, Löw recalé aux portes d'Arsenal par Emery ?
Prochain article:
Bayern Munich, Mats Hummels impressionné par "l'incroyable" Renato Sanches
Prochain article:
Manchester United - Des retrouvailles plus que glaciales entre José Mourinho et Paul Pogba à l'entraînement
Prochain article:
Real Madrid, Thibaut Courtois sur la concurrence avec Keylor Navas : "Rien n’a été convenu, mais c’est une situation de luxe"
Prochain article:
Lille, Gérard Lopez ne s'emballe pas : "L'objectif c'est d'être dans le top 10"
Fermer