Angers : Karl Toko Ekambi, c'est plus cher que 20 millions d'euros !

Commentaires
Le président du SCO d'Angers, Saïd Chabane, a évoqué la situation du meilleur buteur du club, très courtisé.

Karl Toko Ekambi réalise une saison remarquable. Dans un contexte collectif peu évident, à la pointe d'une équipe qui joue sa survie en Ligue 1, l'attaquant camerounais a déjà trouvé le chemin des filets à 17 reprises depuis le début de la saison.

Un bilan de plus d'un but tous les deux matches puisqu'il a fait 32 apparitions dans le championnat de France depuis le début de cette campagne 2017-18. Recruté par le SCO il y a un peu plus d'un an et demi, l'attaquant affiche une progression très nette.

Ses bonnes performances lui permettent donc logiquement de voir grimper sa cote en flèche. Et selon le président d'Angers, le joueur est courtisé. Mais il faudra mettre le prix pour racheter son contrat. "Ce que je peux vous dire, c'est que la dernière offre qu'on a refusée pour lui, en janvier, était de 20 millions d'euros", a notamment confié Saïd Chabane sur RMC. "On avait 18 points quand on a eu cette proposition. On ne pouvait pas imaginer l'accepter, même si cette offre représentait quasiment 60% de notre budget. Mais le jeu en valait la chandelle, il fallait se maintenir et donc le garder".

L'article continue ci-dessous

Il devrait donc certainement il y avoir un feuilleton Toko Ekambi l'été prochain. Pour rappel, l'attaquant a découvert la Ligue 1 avec le SCO. Il était arrivé en 2016 en provenance du FC Sochaux-Montbéliard, club avec lequel il s'est révélé dans le football professionnel après sa formation au Paris FC.

La saison passée, il avait inscrit 7 buts en Ligue 1. Il est capable d'évoluer dans l'axe ou sur un côté.

 

Prochain article:
Brésil - Première convocation pour Pablo, Thiago Silva non retenu
Prochain article:
Arsenal, Unai Emery : "Bernd Leno aura des opportunités"
Prochain article:
Turquie - Roberto Carlos bientôt entraîneur de Fenerbahçe ?
Prochain article:
Sélection - La Corse veut adhérer à la FIFA, la Fédération Française est opposée à cette idée
Prochain article:
EDF - Fidèle adjoint de Didier Deschamps, Guy Stéphan défend les Bleus
Fermer