Allegri explique pourquoi il a refusé de succéder à Zidane au Real Madrid

PartagerFermer Commentaires
Le manager du club turinois a exprimé sa décision de rejeter le Real Madrid pour rester dans le championnat de Serie A à la Juventus Turin.

A la fin de la saison dernière, Allegri, âgé de 50 ans, était lié à Arsenal et au vainqueur de la Ligue des champions, le Real Madrid, avant de choisir de rester avec les géants de la Serie A.

Madrid a nommé Julen Lopetegui en juin à la suite du départ de Zinédine Zidane, Allegri affirmant avoir rejeté la possibilité de succéder au Français à Santiago Bernabeu.

En réfléchissant à sa décision, Allegri - qui est arrivé du Milan AC en 2014 - a déclaré au magazine Stile Mese: "J'ai dit non au Real Madrid parce que je m'étais engagé avec le président."

Allegri a concédé à Madrid le titre de "plus grand club du monde", mais estime que c'est une bonne chose de rester.

"Par conséquent, mon plus grand respect pour la Juventus et la parole donnée étaient les raisons pour lesquelles j'ai rejeté l’appel du Real Madrid, le plus grand club du monde et le rêve de chaque entraîneur.

"Je serais un hypocrite si je disais que je n’étais pas honoré par leur considération, mais je suis absolument convaincu que j’ai pris la bonne décision."

Allegri a également renoncé à être placé dans le panthéon avec d’autres légendes de la Juventus, dont le gardien Gianluigi Buffon car il n’a pas été assez longtemps avec le club pour atteindre ce niveau.

"Suis-je un "bandiera" comme Buffon ou Del Piero? Je ne veux absolument pas être assimilé à eux parce qu'ils sont des joueurs qui ont écrit l'histoire de la Juventus, alors que je n'y suis que depuis quatre ans", a-t-il assuré.

Cherchant un huitième Scudetto consécutif, la Juve débutera la défense de son titre contre le Chievo, le 18 août.

Prochain article:
Manchester City : saison déjà terminée pour Claudio Bravo ?
Prochain article:
Valence-Atletico Madrid, 1-1 : Rodrigo prive les Colchoneros de la victoire
Prochain article:
Manchester United, Paul Scholes : "Paul Pogba n'est pas un leader et manque de régularité"
Prochain article:
France, la mise au point de Christophe Dugarry concernant Didier Deschamps
Prochain article:
Arsène Wenger voit Thierry Henry à Bordeaux : "Il veut le poste"
Fermer