Abou Diaby refuse de dire stop

PartagerFermer Commentaires
Libéré par Marseille cet été, Abou Diaby a affirmé qu'il n'avait pas encore l'intention de raccrocher les crampons.

À trente et un ans et en dépit d'une carrière décimée par les blessures, Abou Diaby continue de s'accrocher. Le milieu de terrain français n'est toujours pas disposé à jeter l'éponge. Même s'il reconnait que la fin est proche, il garde le ferme espoir de trouver un nouveau club, et jouer au plus haut niveau durablement.

Wilshere, Sturridge et les 20 joueurs les plus souvent blessés en Premier League

L'article continue ci-dessous

L'international tricolore (16 sélections) était l'invité de l'émission Full Time sur SFR Sport lundi soir. Il a donné de ses nouvelles, en déclarant qu'il se remettait actuellement d'une blessure. Puis, il a évoqué ses projets. "Je suis quelqu'un qui aime bien aller au bout de mes idées. Et là, je compte bien me rétablir, bosser et essayer de revenir. Si ça passe tant mieux, et si ce n'est pas le cas, je n'aurai pas de regrets".

"Je crois au destin, qu'il me soit favorable ou pas"

Diaby est un modèle de persévérance et beaucoup de ses anciens coéquipiers ont loué son courage et sa combativité. Mais qu'est-ce qui l'aide à tenir debout alors que le sort semble s'acharner sur lui ? "Il y a plein de choses. Il y a d'abord l'éducation de mes parents, qui m'ont appris à me battre. Et puis, il y a la religion. Je suis quelqu'un de croyant. Je crois au Dieu tout puissant, et au destin, qu'il me soit favorable ou pas", a-t-il répondu.

Quelle aurait été la carrière de cet ancien grand espoir du football français s'il n'avait pas enchainé les pépins durant son parcours ? La source de ses ennuis remonte peut-être à la grave blessure dont il avait été victime à Arsenal , un jour de mai 2006 face à Southampton. Son agresseur était un certain Dan Smith. Lui en veut-il ? "Pas du tout, a-t-il assuré . Sur le coup, je ne sais pas s'il l'avait fait exprès ou pas. C'était la fin du match et on gagnait 3-0. Il me tacle et je ne l'ai pas vu venir. Mais, je ne lui en veux pas. C'est le destin. Je prends les choses comme ils viennent et je ne me lamente pas sur mon sort". 

Prochain article:
Benevento, Lucioni positif à un test antidopage !
Prochain article:
Manchester United, Mourinho félicite la bonne forme de Martial
Prochain article:
Dortmund - Marco Reus : "Mon retour sera chargé en émotions"
Prochain article:
EXCLUSIF - Malcom : "Je ne suis pas le Neymar de Bordeaux"
Prochain article:
Chelsea, Conte à propos de Diego Costa : "Je n’oublie pas que nous avons gagné le titre ensemble"
Fermer