thumbnail Bonjour,

Le sélectionneur du Ghana, Milovan Rajevac, n’a pas digéré la main de l’Uruguayen Luis Suarez, qui a finalement été fatale aux Blacks Stars en quarts de finale de la Coupe du monde (1-1 ; 4-2 tab.).

"Certains disent que Suarez est un héros, maintenant il en est fier. Voyons, ce n'est pas un héros, mais plutôt un tricheur. Quelle main de Dieu ? C'était la main du diable. La FIFA devrait changer les règles à la suite de tels gestes. Les arbitres devraient valider le but et non offrir un penalty quand quelqu'un arrête la balle sur la ligne de cette manière. Je pense que nous aurions pu nous hisser jusqu'en finale et surprendre beaucoup de monde. Un pays africain champion du monde ! Mais tout s'est écroulé après le penalty manqué de Gyan et en vérité, nous avons perdu un match que nous aurions dû gagner. C'est douloureux", a confié le Serbe au quotidien bulgare Meridian Match.



Relatifs

From the web