thumbnail Bonjour,

Goal.com examine à quel point l’Afrique du Sud est prête à organiser le Mondial à travers une étude approfondie de chaque stade prévu pour la compétition.

11 Juin 2010. C’est la date butoir pour les organisateurs du Mondial 2010. La deadline à laquelle ils devront être fins prêts. Le dossier des stades est bien sûr le plus épineux car tributaire du plus large chantier du mondial. Mais à quelques encablures du début de la compétition, l’on constate que sur les six enceintes en travaux, il ne manque que les touches finales. On peut d'ailleurs estimer l’avancement des travaux à 80%. Satisfaisant. Mais voyons plutôt cela en détail et au cas par cas.


Nelson Mandela Bay Stadium – Port Elizabeth

Le 7 juin (une bonne année avant le début de la compétition), le Nelson Mandela Bay Stadium a été désigné premier stade de la Coupe du Monde 2010 devant 17.000 résidents de Port Elizabeth, la cité adjacente. L’enceinte a déjà servi pour quatre grands événements sportifs tels que le Vodacom Challenge Cup entre les Orlando Pirates et Manchester City ou encore un match de Rugby des British Lions. Ce stade est très beau, surtout la nuit quand ses néons se reflètent sur le lac North End voisin. Au dehors, les travaux sont presque finis. Des briques décoratives ont été ajoutées tout le long de l’enceinte voisine du fameux lac et on attend, pour bientôt, une piste d’athlétisme qui va faire le tour du stade.

Soccer City – Soweto, Johannesburg

Le plus grand joyau de la flotte des stades sud-africains. Le Soccer City de Soweto, majestueux du haut de la colline de Nasrec à Johanessburg. Plus grand que le nouveau Wembley, il abritera le match d’ouverture ainsi que la finale le 11 juillet 2010. Les derniers détails sont mis à jour au dehors de l’enceinte tandis que la pelouse commence à être plantée. Le travail est achevé à 85 % et une fois terminé, il s’agira de l’un des plus grands stades ayant jamais abrité une finale de Mondial de toute l’histoire de la compétition.

Green Point Stadium – Cape Town

Malgré des retards dans le chantier, le Green Point Stadium sera finalement terminé en Octobre 2009, date initialement et officiellement annoncée par la FIFA. Une fois achevé il fera partie intégrante de la circonscription administrative du Green Point dans le quartier de Green Point Common. Des espaces verts seront développés autour du stade ainsi que des installations sportives diverses. Si le stade est bientôt terminé (le gazon est en train d’être développé à Stellenbosch sur un site spécialisé avant d’être transféré sur la pelouse en octobre, et le toit sera fini fin septembre) le complexe sportif global, lui, ne sera achevé qu’en mars 2010 pour un coût total de 310 millions de rands.

Moses Mabhida Stadium – Durban

Associé à un grand espace vert de la ville de Durban (le People’s Park), le Moses Mashiba est d’ores et déjà une figure dominante du ciel de la ville. Autour du stade de larges aménagements pour le parking et les barbecues sont prévus alors qu’un téléphérique à envergure de 106 mètres est déployé autour du stade pour faciliter la connectivité avec le centre-ville. Ce stade présente aussi la particularité d’avoir une grande arche autour de lui, sur laquelle les  visiteurs les plus téméraires pourront se balader (ils seront tout de même équipés de harnais de sécurité). L’arche a été achevée en janvier dernier tandis que le téléphérique a été terminé en avril. Mais des détails sont à finaliser sur ces installations et ce jusqu’en octobre prochain ont prévenu les organisateurs.

Peter Mokaba Stadium – Polokwane

C’est peut-être le plus petit des stades mais pas le moins impressionnant. Selon la Fifa, les travaux sont achevés à 85%. La structure concrète est d’ailleurs installée et il ne reste plus qu’à mettre en place les sièges. 45.000 sièges seront ainsi incorporés sur les gradins d’ici quelques mois tandis que les dernières touches sont apportées au toit. Mais la bonne nouvelle vient surtout de l’installation électrique, déjà opérationnelle.

Mbombela Stadium – Nelspruit


Une fois achevé, ce magnifique stade sera le point focal d’un gigantesque complexe sportif pour la cité de Neslpruit. Le célèbre Kruger National Park est très proche et les architectes du stade nous l’ont rappelé en mettant des formes de girafes sur les toits et des zèbres sur les sièges. Installation électrique terminées, structure du toit également, sans oublier la mise en place de générateurs  d’énergie et d’écrans géants. Le cahier des charges est suivi à la lettre. Le travail sur la pelouse, les rampes pour les spectateurs, les peintures au sol et système sonore, les boulevards piétons et pour véhicules, tout cela est en progrès, mais la feuille de route est respectée. En effet, deux terrains d’entrainement et un terrain de Hockey sont tout proches d’être opérationnels.

Bref, le bilan à mi-chemin est largement positif.  Cette coupe du monde s’annonce grandiose. E tous cas, les organisateurs ne ménagent pas leurs efforts pour nous offrir des installations dignes de la magie du mondial. Rendez vous en juin prochain pour voir si les promesses ont été tenues !
.
A voir aussi :
Le Journal de l'Afrique