Transferts - Hoeness ouvre la porte à Ribery

Le manager général du Bayern Munich, Uli Hoeness a clairement ouvert la porte à son international français, Franck Ribéry expliquant qu'en cas de départ de son meneur, le club bavarois se tournerait certainement vers le Brésilien Diego. Hoeness a également admis des contacts avec Louis Van Gaal, l'entraîneur du champion néerlandais, l'AZ Alkmaar.
Le temps n’est plus le même au Bayern de Munich, depuis le départ précipité de Jürgen Klinsmann. Les certitudes d’hier appartiennent aujourd’hui au passé et plus rien ne fonctionne selon les prédictions des dirigeants inflexibles, jusque-là, sur tout ce qui concerne de près ou de loin, les transferts du club.

Diego pour remplacer Ribery
Pas question par exemple d’évoquer un possible départ de l’international français Franck Ribery. Qualifié « d’intransférable » par le trident décisionnaire du club (Beckenbauer, Rumennigge et Hoeness), le meneur bavarois a fait l’objet de tout un tas de sollicitations mais aucune n’a vraiment trouvé grâce aux yeux des dirigeants. Ce dimanche, la tendance s’est pourtant inversée sous l’effet d’une sortie médiatique largement commentée d’Uli Hoeness qui a clairement ouvert la porte à son ailier de poche.

« Si Ribéry devait effectivement partir, Diego serait alors pour nous une option » a confié le manager général du Bayern aux médias allemands relançant par la même occasion, les appels du pied manifestes des cadors européens, le Barça et le Real Madrid en Espagne mais aussi la Juve de l’autre côté des Alpes ou encore Manchester au royaume de Sa Majesté. Tous lorgnent ouvertement sur les talents du Français arrachés 26 millions, en 2007, à l’Olympique de Marseille.

Ribery sur le départ, Van Gaal en approche
Si les spéculations s’arrêtaient là, c’est le FC Barcelone qui tiendrait la corde. Sans attendre la révélation d’Hoeness, la presse espagnole avait déjà ergoté, ce vendredi, sur un accord de principe déjà entériné entre les clubs du Bayern et du Barça, Franck Ribery, mais aussi Alexander Hleb ou Eidur Gudjohnsen tout deux utilisés par le club catalan comme monnaie d’échange.

Ribery ne devrait donc plus s’attarder en Bavière, sans voir s’installer sur le banc, le Néerlandais Louis Van Gaal, que la rumeur annonce au Bayern à la fin de saison. A ce sujet, aussi, Hoeness s’est montré plus expansif qu’à l’accoutumée : « Il semble qu'il (Van Gaal) puisse rompre son contrat et que nous n'aurons rien à payer » a-t-il glissé au quotidien Süddeutsche Zeitung confirmant par la même les contatcts établis avec l’ancien coach du FC Barcelone récemment sacré champion des Pays Bas, avec le club de l’AZ Alkmaar.

Thomas FILHOL