thumbnail Bonjour,

La Côte d'Ivoire a obtenu son billet pour la Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2013, qui aura lieu en Afrique du Sud, dans le chaos le plus total.

En effet, le match qui se déroulait à Dakar, au stade Léopold Sédar Senghor, a été définitivement interrompu à la 76ème minute de jeu alors que les Éléphants menaient 2 à 0 face au Sénégal (à l'aller, les Ivoiriens l'avaient déjà emporté 4-2 à Abidjan). Près de dix personnes, dont le ministre sénégalais des Sports El Hadji Malick Gakou, ont été légèrement blessées, selon l'AFP. Le Sénégal, outre l’élimination, risque de grosses sanctions disciplinaires de la part de la Confédération africaine de football (CAF).

Dix blessés légers

La situation a dégénéré alors que Didier Drogba venait d'inscrire sur penalty son deuxième but de la soirée (0-2, 50ème, 70ème). N’acceptant pas ce scénario catastrophe, des supporters sénégalais ont alors commencé à brûler des drapeaux, provoquant des mouvements de foule. De nombreux projectiles ont également été lancés sur la pelouse : pierres, bouteilles, sachets d'eau ou canettes vides, contraignant l'arbitre à arrêter le match, dans la plus grande confusion. L'arbitre a alors arrêté le match. Les "Lions" du Sénégal et les "Eléphants" de Côte d'Ivoire étaient regroupés au milieu du terrain pendant que la police intervenait à coup de gaz lacrymogènes pour disperser les supporters mécontents. Les tribunes se vidaient des spectateurs.

Les joueurs sénégalais et ivoiriens avaient dans un premier temps été regroupés au centre du terrain, rejoints ensuite dans ce périmètre de sécurité par des supporters ivoiriens. Les forces de l'ordre ont alors évacué les joueurs qui ont tous pu gagner les vestiaires, avant d'intervenir pour disperser les supporters sénégalais furieux à coups de gaz lacrymogènes. Un véritable gâchis qui ne redore pas le blason du football africain. Le Sénégal va certainement faire face à des sanctions pour avoir transformé ce qui s‘apparentait à une belle fête du football en un véritable cauchemar.

Relatifs

From the web