thumbnail Bonjour,

Le Real a complété le transfert du jeune milieu de la Real Sociedad sur lequel nous savons peu de choses. L'occasion d'apporter un éclairage sur le nouveau Xabi Alonso.

PROFIL
Par Andrew Wychrij

Après les €30 millions déboursés sur Isco et le retour acté du jeune Dani Carvajal à Santiago Bernabeu, le Real Madrid annonce désormais une autre jeune starlette qui émerge de La Liga: Asier Illarramendi de la Real Sociedad.

C'est le dernier produit en date du centre de formation de la Real. Illarramendi est né à Mutriku, Gipuzkoa dans le Nord de l'Espagne et a gravi tous les échelons jusqu'à ses débuts en équipe B début 2008.

Son arrivée au premier plan coïncide avec le retour en Liga de son équipe après trois ans d'absence, effectuant ses débuts en senior lors d'un revers 4-1 en dernière journée de la saison 2009-10 de Segunda Division. Malgré cette défaite, la Real avait déjà assuré sa montée et Illarramendi a enfin pu gouter à l'élite contre Villarreal en janvier 2011.

Il a effectué 51 apparitions pour les Basques, dont 32 rencontres (toutes en tant que titulaire) la saison dernière qui ont permis à la Sociedad d'obtenir une sensationelle 4e place synonyme de strapontin pour la Champions League.

Même si Illarramendi n'a pas encore été appelé sous les drapeaux par Vicente Del Bosque en équipe A, il a fait toutes les classes de jeunes de la Roja et a d'ailleurs remporté le dernier Euro u21 avec la Rojita en Israel cet été.

THE REAL DEAL

ILLARRAMENDI EN LIGA 2012-13
APPARITIONS
BUTS
OCCASIONS CREEES
PASSES REUSSIES
CARTONS JAUNES
CARTONS ROUGES
32
0
31
81%
11
0
ILLARRAMENDI A L'EURO U21
APPARITIONS
BUTS
ASSISTS
CARTONS JAUNES
CARTONS ROUGES
5
0
0
2
0

Deployé en tant que milieu défensif, Illarramendi peut se targuer d'une grande possibilité de nourrir ses coéquipiers et de distiller le jeu depuis l'arrière. Très à l'aise dans le jeu long, il fait énormément penser à un autre illustre produit du centre de formation de la Real Sociedad, Xabi Alonso.

Illarramendi a cependant le sang plus chaud que son aîné, avec 11 jaunes récoltés la saison dernière et deux autres lors de l'Euro U21 en 5 matchs. Il a tendance à faire le nécessaire pour récupérer la balle quand ses coéquipiers la perdent.

Mais réduire les talents d'Illarramendi à cela ne lui rendrait pas justice. Les grands clubs ne s'y sont pas trompés. Le Real Madrid s'est montré disposé à payer les €30m de la clause du joueur, tandis qu'Arsenal et Liverpool l'ont également suivi.

La Real voulait bien sûr garder son espoir mais ce dernier ne serait pas resté longtemps à San Sebastian. Son coéquipier là-bas, Xabi Prieto, avait évoqué dans les colonnes de AS les rumeurs de transfert : "Nous ne connaissons pas ses intentions, mais si le Real veut payer sa clause de libération, ce sera compliqué de le garder. Nous respecterons sa décision mais ce sera un coup dur."

Il a fallu juste un coup de fil de Zinedine Zidane pour que le très prometteur milieu relayeur de la Real Sociedad accepte de s'engager avec le Real Madrid. 

Il va certainement faire partie d'un superbe milieu de terrain concocté par Carlo Ancelotti qui cherche la bonne formule pour enfin décrocher la Decima la saison prochaine.

Relatifs

From the web