thumbnail Bonjour,

Les cadors du championnat de France ont la lourde tâche de faire tomber le PSG, qui part encore cette saison grand favori. Et pour cela, il va falloir réaliser le mercato parfait.


Si Paris n’a pas écrasé la Ligue 1 comme attendu la saison dernière, on ne peut pas dire non plus que le club ait été inquiété plus que ça. Marseille est la seule équipe à avoir tenu la distance, mais n’a pu que retarder le sacre du PSG. Trop irrégulier, Lyon s’est reposé sur ses jeunes, qui ont fait le boulot mais qui pouvaient difficilement faire mieux. Valeur sûre du championnat depuis quelques années, Lille a payé un début de saison catastrophique et n’a jamais été en mesure de prétendre inquiéter la pole. Monaco, fraîchement promu, devra vite trouver la recette pour constituer une équipe et non pas une agglutination de stars. Enfin, Saint-Etienne a créé la surprise et pourrait encore jouer les trouble-fêtes cette année. Mais pour aller chercher le PSG, il faudra réaliser la saison parfaite. Et celle-ci commence par un mercato réussi.

Entre serrage de ceinture et bons coups

Pour l’OL et le LOSC, impossible de faire des folies. Les deux clubs sont dans le rouge et doivent vendre avant d’acheter. Lille semble faire un effort pour garder Salomon Kalou, auteur d’une seconde partie de saison canon. Mais son salaire va inciter les dirigeants lillois à faire des économies ailleurs. Si les ventes de Chedjou (8M vers Galatasaray) et Payet (10M à l’OM) donnent un peu d’air au club, elles ne serviront qu’à boucher le déficit et les sommes perçues ne pourront pas être réinvesties. Pour remplacer son défenseur central, le club de Michel Seydoux pensait un moment à Kader Mangane d’après L’Equipe. Son profil semblait idéal : il a l’expérience de la Ligue 1 et pourrait résilier son contrat à Al Hilal, et donc arriver libre.  Autre piste évoquée par le quotidien, Souleymane Diawara, qui ne sera pas retenu par Marseille. Pour ces deux joueurs, la problématique du salaire devrait néanmoins pousser le club à aller voir ailleurs. Lille a d’ailleurs décidé de ne pas poursuivre les négociations avec un autre défenseur, libre et qui a fait ses preuves en Ligue 1, Renato Civelli, qui demandait lui aussi des émoluments trop élevés. Le Danois Simon Kjaer est maintenant la cible principale. Recruté pour 12 millions d’euros par Wolfsburg en 2010, il sera bien moins cher cet été, surtout que le club allemand tient déjà son remplaçant (Timm Klose). Il serait en discussions avec Lille en ce moment même et le dossier serait en bonne voie. Offensivement, Brice Dja Djédjé pourrait être la bonne affaire. S’il se serait déjà mis d’accord avec le club, reste à convaincre Evian Thonon Gaillard, qui ne le lâchera pas pour rien. Là où la donne pourrait bientôt évoluer, c’est si le transfert de l’espoir français se concrétise. Le LOSC pourrait le transférer à Monaco pour 15 millions d’euros, et les Nordistes pourraient alors se montrer un peu plus agressifs sur le marché des transferts.

De son côté, Lyon n’est pas moins en difficultés. Si les Rhodaniens peuvent s’appuyer sur leur centre de formation pour exister, la situation se complique en ce qui concerne le mercato. Dejan Lovren a ramené une jolie manne financière (environ dix millions d’euros), mais cela reste très compliqué. Pour garder Lisandro Lopez, Jean-Michel Aulas fait tout pour faire partir Bafetimbi Gomis. Vu comment l’international français est traité, il est improbable qu’il reste au club. Mais si on pouvait s’attendre à voir l’OL récupérér une indemnité de transferts intéressante pour son joueur, les offres seront sous-évaluées par les clubs potentiellement acquéreurs puisqu’il est maintenant acquis que les Gones veulent s’en débarasser à tout prix. Le cas Clément Grenier laisse aussi perplexe. En fin de contrat dans un an, il est retenu par Lyon, mais le milieu offensif ne semble pas prêt à prolonger. S’il venait à partir, il ne faudrait alors racheter que sa dernière année de contrat. Encore un dossier difficilement géré par l’OL. Tout comme les cas Gourcuff et Bastos, gros salaires qui ne font pas l’objet d’offres. Du coup, l’OL n’a aucune marge de manœuvre dans ce mercato. A la recherche urgente de latéraux, Lyon se retire peu à peu de tous les dossiers  (Benjamin Mendy, Raphaël Guerreiro, Sébastien Corchia), les joueurs étant jugés trop chers. Le défenseur su Sporting Portugal Miguel Lopes pourrait alors être l’alternative recherchée, lui qui est estimé à trois millions d’euros. Si Gaël Danic a été recruté rapidement pour un million d’euro, c’est le seul genre de transaction que peut aujourd’hui se permettre le club, qui attend désespérément des rentrées d’argent avant de signer des chèques significatifs. Le club s’est d’ailleurs vu obligé de vendre son espoir Anthony Martial à l’AS Monaco pour cinq millions d’euros il  y a quelques jours. L’OL pourra tout de même légèrement souffler en se qualifiant pour la Ligue des Champions, qui rapportera gros si le club passe ses tours préliminaires.

Sainté et Marseille mieux lotis

Tous ces problèmes ne sont pas rencontrés par les Verts. Le club impose une politique salariale stricte et efficace, offrant à ses joueurs une part fixe et une part variable en fonction des résultats et performances collectives et individuelles. Saint-Etienne ne fait pas n’importe quoi avec son argent, en témoigne le refus de lever l’option d’achat de Yohan Mollo, jugée trop élevée, alors qu’il avait réalisé six bons mois dans le Forez. Mais l’ASSE va devoir se bouger du côté des transferts puisqu’elle va perdre Pierre-Emerick Aubameyang, tout proche de Dortmund. Buteur et passeur décisif hors-pair, l’équipe pourrait avoir du mal à se relever de son départ, à l’image de ce qu’avait connu Lille quand Eden Hazard était parti pour Chelsea. Le club allemand devrait débourser entre 15 et 18 millions d’euros pour s’attacher les services du Gabonais, qui devront être réinvestis intelligemment. Sainté se serait déjà activé, obtenant des accords avec Wahbi Khazri et Franck Tabanou d’après Le Progrès. Resterait à trouver un terrain d’entente avec Bastia et Toulouse. Les négociations devrait au moins être tendus avec le club de la Garonne, pas habitué à brader ses joueurs, surtout quand il s’agit d’un titulaire et que le club acheteur a des moyens financiers importants. Eurosport annonce de son côté que Mustapha Yatabaré, meilleur buteur de Ligue 2 la saison dernière avec l’EA Guingamp, pourrait arriver pour un ou deux millions d’euros. A priori, pas de folies prévues pour remplacer sa star donc.

Qualifié directement pour la Coupe aux grandes oreilles, génératrice certifiée de revenus l ’OM est bien moins limité que ces dernières années. Après un dernier mercato d’été jugé catastrophique par les supporters (pertes de M’bia et Azpilicueta contre des sommes dérisoires)  et deux périodes hivernales qui ont vu le club perdre deux grands noms (Lucho Gonzales en 2012 et Loïc Rémy en 2013) sans contreparties, Marseille a cette fois les moyens de son ambition. Les Olympiens ont fait mieux que limiter la casse en réglant tous leurs problèmes financiers tout en arrachant une seconde place en championnat. Mais la santé budgétaire du club est désormais connue de tous, et l’OM ne veut pas surpayer ses recrues. Dimitri Payet est déjà arrivé pour dix millions d’euros, un renfort de poids dans l’effectif. Ardemment courtisé, Romain Alessandrini ne partira pas pour moins de 12 millions, somme que refuse d’avancer les Marseillais pour un joueur blessé. De leurs côtés, Florian Thauvin et Rémy Cabella sont eux intransférables. Diego Capel est toujours surveillé, mais il serait plus cher que prévu, et ne serait surtout pas une priorité des dirigeants. Jugée prioritaire en début de mercato, l’arrivée d’un latéral gauche n’est plus vraiment d’actualité. Tout comme pour Lyon et Lille, qui prospecte aussi à ce poste, les pistes sont trop onéreuses pour des joueurs non confirmés. Un joueur offensif de couloir reste désiré, mais les mouvements ne devraient pas être très nombreux, à moins d’un départ de Nicolas N’Koulou ou André Ayew. Le premier est dans le viseur de nombreuses formations européennes, notamment allemandes et italiennes, alors que le Ghanéen intéresse en Serie A (Naples, Inter Milan). La situation ambigüe autour du cas Joey Barton embête aussi le club, qui va devoir recruter au milieu en cas de départ pour épauler Romao.

Monaco se goinfre

Après l’arrivée de stars internationales (Falcao, James Rodriguez, Joao Moutinho), Monaco a encore faim. Jérémy Toulalan aurait passé sa visite médicale ce mercredi et devrait s’engager sous peu. Lucas Digne devrait lui aussi être transféré sur le Rocher. Le club monégasques’est lancé dans une campagne de recrutement de joueurs français ou évoluant en Ligue 1, débutée avec la signature d’Isimat-Mirin notamment. Et cela pourrait ne pas s’arrêter puisque les noms de Debuchy, Cabaye, Abdennour et Capoue reviennet avec insistance. De quoi rivaliser avec le PSG, qui va vraisemblablement conserver ses meilleurs joueurs et serait proche de signer Edinson Cavani ?

 Alexandre Schmid est sur Twitter 

Relatifs