thumbnail Bonjour,

En cette fin d'année, l'heure est aux bilans. Découvrez les surprises de chaque grand championnat européen en ce début de saison.

Comme chaque début de saison, les différents championnats ont vu des équipes décevoir, et d’autre impressionner, même surprendre par un niveau auquel on ne s’attendait pas à ce niveau. Alors quelles ont été les équipes surprises de ce début de saison.

En Angleterre par exemple, c’est West Bromwich Albion qui a surpris son monde en étant pour l’instant sixième au classement. Et il faut dire que WBA est sur le point de faire son trou en Premier League. Dixième la saison précédente, les baggies sont remontés en Premier League il y a de cela deux saisons pour squattés le milieu du classement. Emmenée par un Lukaku en pleine forme auteur de déjà six buts, la troupe de Steve Clark vise plus haut que le ventre moi anglais et espère à une place dans la petite Europe.

En Italie, la situation est plus compliquée. Toutes les grandes équipes du championnat squattent les premières places du classement. On pourrait parler de la Fiorentina qui l’année dernière flirtait avec la relégation, mais vu le mercato du club de la Viola, on pouvait s’attendre à une première partie de saison réussie. La Lazio aussi pourrait être citée, elle qui avec l’arrivée de Petkovic avait enchaînée les défaites lors des matches de présaison, se trouve désormais seule deuxième derrière la Juve. Ce qui saute aux yeux en regardant ce classement, c’est plutôt la position du milan, septième. Rarement on avait vu les diavoli si bas au classement. Mais franchement, après avoir perdu onze cadres de l’effectif, est-ce vraiment une surprise ?

En Espagne, on pourrait citer l’Atletico Madrid qui suit non sans peine les traces de Barcelone, et qui devance même un Real moribond. Mais la vraie surprise se trouve à Seville, avec le Betis qui se trouve à la sixième place, lui qui avait terminé la dernière édition à une anonyme treizième place. Et les joueurs se prennent même à rêver d’Europe, la vraie, celle qui compte, comme le dit Castro : « Pour 2013, je demande que rien ne change sur le plan personnel. Pour le Betis, je veux que l’équipe puisse s’accrocher au classement et se qualifier pour la Ligue des Champions » avoue le milieu de terrain espagnol.

Pour finir, en Allemagne, comment ne pas parler de l’Eintracht Francfort. L’année dernière en deuxième division, le club rouge et noir est actuellement quatrième, à égalité de points avec le Borussia Dortmund, tenant du titre. Avec son exceptionnel milieu offensif Alexender Meier a déjà inscrit onze buts en championnat.

Relatifs

From the web