thumbnail Bonjour,

Dominée par la Roja mardi soir, l’Equipe de France a perdu la place de leader dans son groupe pour le Mondial. Peut-elle encore la récupérer ?

L’état de grâce n’aura donc duré que quatre jours pour l’Equipe de France. Après leur succès face à la Géorgie et le nul de l’Espagne contre la Finlande, les Bleus se sont emparés des commandes du Groupe I des éliminatoires du Mondial. Ils espéraient dès lors, et sans trop le clamer, pouvoir rester en tête jusqu’à la fin des qualifications. Mais, c’était sans compter sur la réaction de la Seleccion, mardi soir au Stade de France. Lors des retrouvailles des deux sélections, la bande à Del Bosque s’est chargée de remettre les choses à plat en signant un succès convaincant (1-0). Alors qu’il reste trois matches à jouer pour chacune des deux équipes, il semblerait bien qu’un autre revirement de situation au classement est improbable.

En effet, il est maintenant difficile de voir comment la sélection tricolore va pouvoir dépasser une nouvelle fois la Roja sur le plan comptable. Il n’y a, certes, qu’un point d’écart, mais le calendrier parait être particulièrement favorable aux champions du monde en titre. Ces derniers recevront deux fois lors de leurs trois dernières rencontres, tandis que les hommes de Deschamps à une reprise seulement. De plus, ayant déjà laissé échapper un point contre un petit, en l’occurrence la Finlande, la Seleccion est déterminée pour ne pas commettre une seconde fois la même erreur et faire ainsi le plein de points. Autrement dit, le statu quo a toutes les chances de perdurer.

Néanmoins, le football n’est pas une science exacte et on peut toujours envisager un faux-pas des Espagnols et un sans faute des Bleus. Et pour cause ; Iniesta et compagnie auront maintenant une pression sur les épaules. Ce n’est pas nouveau pour eux, mais ces derniers temps ils ont montré des difficultés à bien la négocier. D’autre part, pour ce qui est des Tricolores, ils aborderont leurs rencontres avec une certaine sérénité puisque si la 1e place n’est plus la leur, ils sont déjà quasiment assurés de finir au moins deuxième et atteindre les barrages. Il y a donc une possibilité, même si elle est minime, à voir les rôles s’inverser d’ici le 15 octobre prochain, date de la dernière journées des éliminatoires.

Alors, selon vous, y-a-t-il encore une chance pour que les Bleus retrouvent leur place de leader ? L’Espagne va-t-elle craquer une nouvelle fois où est-ce qu’elle est partie pour survoler désormais son Groupe ?

A vous la parole !

A lire aussi :

Tout sur l’Equipe de France

Sondage du jour

Relatifs

From the web