thumbnail Bonjour,

Notre dessinateur Omar Momani pose quotidiennement son regard caustique et sa plume acérée sur le monde du football.

Alors qu'une gestion avec "la grenade à main" était évoquée à l'arrivée de Paolo Di Canio à Sunderland, au vu du caractère de l'ancien milieu offensif italien, Chelsea et Rafa Benitez ont privé le technicien d'un départ explosif. Un but de César Azpilicueta avait pourtant donné l'avantage aux Black Cats mais Matthew Kilgallon a également trompé son propre gardien, avant que Branislav Ivanovic n'inscrive le but victorieux pour les Blues. La victoire, couplée avec le match nul de Tottenham à Everton, a renforcé les espoirs de Chelsea de se classer parmi les quatre, mais Sunderland, de son côté, ne réalise pas une bonne opération.

Relatifs