thumbnail Bonjour,

Et si c'était la fin du monde ? On aurait vraiment du mal à suivre l'actu du foot depuis un abri anti-atomique non ? Mieux vaut commencer à réviser.


Nous y sommes. Embrassez vos proches, réglez vos comptes avec vos ennemis, dites enfin la vérité à votre femme sur sa coiffure, et essayez, pour la dernière fois, de décrocher cette p*% :*n de dernière étoile à Mario. C’est la fin du monde les gars ! Et oui, une peuplade arriérée ayant coutume de se mettre des plumes dans le derrière l’a affirmé péremptoirement il ya 2000 ans. C’est donc forcément vrai. Qu’aurait gagné une bande de sauvages déguisés en dindons à mentir, je vous le demande ? A la lumière de leurs saints écrits, annotés minutieusement sur des écorces de figuiers, nous sommes en mesure de lister tout ce qui aurait du se passer en 2013 mais qui n’aura pas lieu pour cause d’apocalypse intempestive. Alors même si, comme nous, vous préférez le calendrier Clara au calendrier Maya (d'ailleurs le livre sacré des Maya se nomme le ‘Popol Vuh’... Il y a forcément un jeu de mots caché ici mais lequel ?), ça vaut le coup de jeter un ptit coup d’œil.
 
-En Ligue 1, le Stade Rennais ne jouera pas l’Europe à tout prix juste pour toucher le chèque de l’UEFA en fin de saison et tout faire ensuite pour se faire éliminer au plus vite pour garder des forces afin de jouer l’Europe à tout prix, pour toucher le chèque de l’UEFA en fin de saison pour se faire éliminer au plus vite pour garder des forces afin de jouer l’Europe à tout prix…

-On ne verra pas Neymar se planter en Europe après que le PSG lui ait déroulé le tapis rouge et payé très cher son excédent pour bagage technique dans l’avion. On ne le verra pas dégringoler de titulaire à remplaçant, de remplaçant à réserviste et de nouvelle recrue du Chamois Niortais à un poste de magasinier à la Foire’Fouille de Sarreguemines.

-Twitter deviendra le seul moyen de communication des joueurs de foot. En effet, ils répondront aux fans et aux journalistes uniquement par blocs de 140 caractères. Pour ceux qui faisaient déjà des fautes à l’oral, ça pourrait donner : @riberyfranck : « je’an n’eymar de lallemagne, je retournes à ma vile natal #Boulognesurmaire"


-On ne verra pas le nouveau futur Zidane se crouter après trois matches en équipe de France. Celui-ci aura forcément un nom à initiales identiques, aura fait une bonne demi saison avec un club moyen de ligue 1. Mais on ratera aussi le vrai nouveau Zidane. Dumitru Dragoman. Et oui, notre nouveau numéro 10 pourrait être d’origine roumaine. Après Platini l’italien et Zidane l’arabe, Dragoman le roumain. Et ce sera un milieu reculé, en essuie-glace devant la défense.

-On ne verra pas Giggs arrêter sa carrière, tirer sa révérence dans un stade tout de rouge vêtu, renommé pour l’occasion Old Ryans. Le Gallois embrassera une dernière fois Fergie qui lui continuera sa route. En effet, après avoir fait « descendre Liverpool de son putain de perchoir », Fergie doit s’occuper de « ces putains de petits prétentieux de City ». Tout un programme.

-On ne verra pas la fin de l’histoire entre Francesco Totti et la Roma. Son souhait étant de rester fidèle à la cité éternelle pour toujours. La fin du monde ne lui laissera pas trop le choix...

-On ne verra pas Jérémy Ménez enfin réussir une frappe après un dribble. D’ailleurs, on ne reverra pas Paris champion. Finalement, le seul trophée de l’ère qatarie aura été le titre de champion d’automne 2011, avec Kombouaré sur le banc. Ce qui est bien, c’est qu’on ne verra pas Pierre Menes tweeter qu’il le savait depuis le début.

- Et l'on ne verra pas le trio offensif Messi/Falcao/Ronaldo combiner sous le maillot parisien, et malgré tout, connaître la traditionnelle crise de novembre, après la non moins traditionnelle défaite 1-0 face à Lorient. Dommage, l’Equipe aurait pu titrer : « Les Merlus roulent les tanches dans la farine ».

-Vous vous rendez compte de toutes les « ballotelate » qu’on va rater ? 10 années de pitrerie que le bon Mario a déjà prévu dans un agenda.  Pisser du haut de son balcon sur un agent pour le jour de l’an, envoyer enfin Mancini à l’hôpital psychiatrique... on ne verra pas non plus sa coupe de cheveux en forme de poils pubiens ramassés sur le devant de la tête, à la fois pour "rendre hommage à Ronaldo et aux femmes" lors du Mondial 2014 au Brésil, un pied de nez à Michel Platini, qui interdira l’utilisation de toute coupe de cheveux non conforme à la norme.

-On ne le verra pas non plus marquer accidentellement contre son camp, et tout de même célébrer son but avec toute l’équipe adverse qui lui saute dessus.

-On va aussi rater sa reconversion en acteur, devenir hype à Hollywood et jouer dans Expendables 3, après avoir fait fureur dans une réédition de l’Agence Tous Risques, où il incarnait à la fois Mister T et Looping.

-On ne découvrira pas, à la fin, que ce n'est pas Mario qui commet toutes ces frasques mais Wario Balotelli, son jumeau maléfique.

- On ne verra pas la fin de la croissance de Mathieu Valbuena.

-On ne verra pas le fils de Zidane tirer sa réverence lors du Clasico 2020 face au Barça du fils Messi qui fêtait sa première titularisation sous l'oeil emerveillé du fils Sammy Traoré, attentif devant sa télé.

- On ne verra pas le Barça humilier le cancer une nouvelle fois, après Abidal, par le biais de Tito Vilanova. 2-0, le cancer s'en sort bien.

Après, bon, il est possible qu’ils se soient trompés ces braves Mayas. Après tout, ces idiots n’ont jamais été foutus de prédire la fin de leur propre civilisation, trop occupés à se soucier de la nôtre. Et j’ai une authentique boite de Chocapics qui ne sera pas périmée avant février 2013. Ca compte, non ? Donc, si le samedi 22, vous vous réveillez en constatant que L’Equipe fait encore sa Une sur Zlatan, qu’il ya une nouvelle blonde sexy innocemment placée derrière Hervé Mathoux sur le plateau du CFC, ou encore que Christian Jean-Pierre continue à voir des « corners intéressants », des « présidents de l’Espagne », que le moindre touché de balle de Messi déclenche chez lui une cascade d’orgasmes incontrôlables alors qu’Arsène Wenger continue toujours à superbement l’ignorer, si vous constatez que Jean-Michel Larqué continue à asséner avec absence de vergogne des évidences creuses sur RMC, bref, si le monde du ballon tourne toujours rond, alors dites-vous que l’erreur est humaine. Ou plutôt, ayez l’indulgence du légendaire coach de Liverpool Bill Shankly après que son gardien écossais Tommy Lawrence ait commis une grosse boulette. « Pardon coach, j’aurais dû fermer mes jambes sur ce but ».

« Ce n’est pas de ta faute, fils, c’est ta mère  qui n’aurait jamais dû les ouvrir. » Sacré Bill.

Relatifs

From the web