thumbnail Bonjour,
Les fans parient sur l'Allemagne, les Irlandais veulent une victoire contre l'Angleterre - Plus d'Euro 2012 stats de Sharp Fans Labs

Les fans parient sur l'Allemagne, les Irlandais veulent une victoire contre l'Angleterre - Plus d'Euro 2012 stats de Sharp Fans Labs

Getty Images

Les supporters européens ont misé sur l'Allemagne comme vainqueur du tournoi continental dans le cas où leur sélection venait à se faire éliminer.

ANALYSE
Par Will Turner

Les récentes performances de la sélection allemande dans les tournois majeurs ne sont visiblement pas passées inaperçues. En s'invitant en finale de l'Euro 2008, qu'elle a finalement perdu de justesse contre l'Espagne (0-1), et en atteignant les demi-finales du Mondial 2010, la Mannschaft a gagné l'estime de beaucoup de monde.

La preuve; 20% des supporters qu'on a sondé, et c'est le taux le plus élevé, assurent qu'ils miseront sur un succès des Allemands à l'Euro 2012 dans le cas où leur pays venait à se faire éliminer. Dans ce classement, arrivent derrière l'Espagne (17%) et les Pays-Bas (16%).

Cela étant, cette popularité s'arrête aux frontières de la Pologne. N'ayant que très peu de sympathie pour leurs voisins, les Polonais sont 72% à espérer un succès de leur sélection sur l'Allemagne et plus que sur n'importe quel autre adversaire.

Avant de penser faire souffrir les autres, les Polonais doivent cependant se soucier d'eux-mêmes et essayer de déjouer les pronostiques. 16% des fans européens interrogés jugent cette sélection comme étant la plus sous-estimée de la compétition, devant la Croatie (12%) puis la Russie, l'Eire et la France, qui affichent tous 9%.

Le désir premier des Irlandais est de s'offrir le scalp de l'Angleterre. Ils sont pas moins de 61% à rêver d'un succès aux dépens des Three Lions. Une hostilité qui est tout sauf réciproque. Les Anglais, eux, veulent plutôt un succès au détriment des Allemands (65%), qui les avaient sortis du dernier Mondial.

Par ailleurs, l'Ukraine est le pays qui manque le plus de confiance en soi par rapport à la conquête du Graal continental puisqu'ils ne sont que 31% à croire en une chance de remporter l'Euro. Juste devant eux, on retrouve les Tchèques avec 34% d'optimistes, puis les Danois avec 37%.

Pour finir, la plus grosse surprise vient de la donnée suivante : ils sont 57% à affirmer qu'ils s'abstiendraient du sexe dans le cas où leur sélection venait à être couronnée championne d'Europe.

D'une manière plus détaillée, ils sont 9% à dire qu'ils feraient sans pendant un jour, 17% pendant une semaine, et 22% ont promis un mois sans le moindre rapport. 7% disent qu'ils sont prêts à rester inactifs pendant un an, tandis que 2% seulement assurent qu'ils resteront célibataires jusqu'à la fin de leurs jours.

Relatifs

From the web