thumbnail Bonjour,

En arrachant un match nul en Espagne, l'équipe de France a dégagé son chemin pour la qualification. Mais les Bleus peuvent-il terminer premiers de leur groupe ?

De la satisfaction du contenu à la symbolique du scénario, l'aspect comptable de cet Espagne-France est presque passé au second plan. Les Bleus, qui avaient réalisé un parcours sans faute jusqu'à leur déplacement à Vicente-Calderon, ont su ramener un point de ce premier duel au sommet. Les statuts de la France et de la Roja incitent à croire, sans trop prendre de risque, que les deux nations termineront aux deux premières places du groupe, d'où l'importance cruciale de ces confrontations. Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, la Biélorussie a battu la Géorgie (2-0) dans l'autre match de ce groupe I, creusant ainsi l'écart entre les deux poids lourd et le reste des écuries de cette poule à cinq.

Reste donc à déterminer la hiérarchie. Un élément qui compte, puisqu'un barrage est toujours un obstacle difficile à surmonter sur le chemin d'une grande compétition internationale. Les Bleus, qui restent dans la course, ont pour l'instant le parcours pour s'éviter ces complications. Mais ils devront à nouveau réaliser une performance face aux champions du monde et double champions d'Europe, en mars prochain (sans compter un sans-faute lors des autres matches et la différence de buts...). Le contexte et les états de forme seront forcément déterminants. Et si certains observateurs indiquent que la Roja sera encore plus difficile à jouer à domicile, rien n'indique que les Bleus n'auront pas fait le plein de certitudes et d'automatismes d'ici cette seconde manche. Le débat est donc lancé. La France peut-elle se qualifier directement pour le Mondial 2014 et éviter les barrages ? Votre avis nous intéresse...

Relatifs