thumbnail Bonjour,

Alors que Didier Deschamps a rappelé à Arsène Wenger qui était le sélectionneur, ce dernier a répondu à son homologue français en conférence de presse.

Le manager des Gunners digère mal la blessure contractée par Abou Diaby après la Finlande (0-1, ndlr). Il estime avoir averti le sélectionneur des Bleus de la fragilité du milieu de terrain. «J'ai eu une discussion avec Didier avant la rencontre face à la Finlande. (...) Mon staff médical estimait qu'Abou Diaby devait bénéficier d'une coupure de quinze jours. Il avait alerté Didier sur le risque qu'il y avait à enchaîner deux matches. Au final, il ne pourra pas jouer en Espagne. Donc mon staff avait raison».

Relatifs