thumbnail Bonjour,

La deuxième journée des éliminatoires du Mondial en Europe a été conforme aux prévisions, si l’on excepte le faux-pas de l’Angleterre face à l’Ukraine (1-1).

Comme ce fut le cas vendredi dernier, la logique a été globalement respectée dans la zone européenne à l’occasion de la deuxième levée des qualifications. Avec plus ou moins de difficultés, les gros bras qui étaient de sortie ont tous réussi à l’emporter, à l’exception de l’Angleterre. Bien que jouant à domicile et dans un Wembley, plein à craquer, la sélection de Roy Hodgson a été accrochée par l’Ukraine (1-1). Elle aurait même pu s’incliner sans un but salvateur de Frank Lampard en fin de match.

Avec ce résultat, les Anglais peuvent mesurer la difficulté qu’ils auront à s’extirper de leur Groupe qualificatif. Un Groupe qui comporte notamment le Monténégro, large vainqueur de Saint-Marin (6-0) et la Pologne , qui ne s’est pas manquée face à la Moldavie. Une poule H très relevée donc, presque autant que la A, qui a vu ce soir s’opposer la Belgique et la Croatie. Au terme d’un match très équilibré, les deux sélections n’ont pu se départager (1-1). Guillaume Gillet a répondu à une réalisation d’Ivan Perisic. Le duel entre la Serbie et le Pays de Galles fut beaucoup moins disputé, avec un succès des Serbes sur le score de 6 buts à 1.



Dans le Groupe B, l’Italie a dû cravacher face à Malte, mais a assuré au final sa victoire (2-0). Elle se hisse seule en tête devant la Bulgarie, victorieuse sur la plus courte des marges de l’Arménie (1-0), à la faveur d’un but signé Stanislav Manolev. Le Danemark et la République Tchèque étaient, de leur côté, exempts. Dans la poule suivante, l’Allemagne s’est contentée du minimum sur le terrain de son voisin autrichien (2-1), tandis que la Suède à dominé le Kazakhstan (2-0). Le Parisien Zlatan Ibrahimovic n’a pas marqué, laissant cet honneur à Berg et Elm.

Au sein du Groupe D, les favoris se sont bien comportés. Les Pays-Bas sont allés battre lourdement les Hongrois (4-1) à l’extérieur. La Roumanie a étrillé l’Andorre sur le score de 4 buts à 0 avec notamment un doublé de Costin Lazar, alors que la Turquie s’est refaite une petite santé au détriment de l’Estonie (3-0). L’ex Toulousain Umut Bulut y est allé de sa réalisation. Dans la poule E, la Suisse a remporté sa deuxième victoire lors de la réception de l’Albanie. Shaqiri et Inler ont été les deux buteurs helvètes. Face à la Slovénie, la Norvège n’a pas fait aussi bien, mais a assuré également la victoire avec un but de l’inusable John Aarne Riise inscrit en toute fin de match. Enfin, le Chypre s’est offert un beau bol d’air en battant l’Islande (1-0).



Depuis la venue de Fabio Capello à sa tête, rien ne résiste à la Russie. Ce mardi, la sélection de l’entraineur italien a donné une véritable leçon de football à l’Israel (4-0), avec à la clé un doublé de Kerhzakov. Elle est leader de son Groupe devant le Portugal, un peu moins convaincant face à l’Azerbaidjan (3-0). Dans la même poule, le Luxembourg a créé la surprise en accrochant l’Irlande du Nord à Belfast (1-1).

Dans le groupe suivant, la Bosnie a atomisé la Lettonie. Misimovic a réussi un doublé durant cette parité. Pour la qualification au Mondial, les Bosniens seront en concurrence avec la Grèce, victorieuse de la Lituanie (2-0). La Slovaquie peut aussi espérer jouer un rôle suite à son succès contre le Liechtenstein. Pour finir, dans le Groupe de la France, l’Espagne, championne du monde en titre, a suer pour se défaire de la Géorgie (1-0). Soldado a inscrit le but de la délivrance à la 86e minute.

Résultats et classements des éliminatoires du Mondial 2014

Relatifs