thumbnail Bonjour,

Patrice Carteron, le sélectionneur français du Mali, a eu beaucoup de mal à digérer la défaite des siens face au Ghana (0-1), ce jeudi.

Pour sa deuxième sortie en Coupe d’Afrique des Nations, le Mali n’a pas su ce jeudi de faire aussi bien que lors de son entrée en lice dans le tournoi (1-0, contre le Niger). Les Aigles se sont inclinés 1-0 face au Ghana. Un résultat logique, mais qui aurait pu être tout autre si l’arbitre de la partie avait jugé bon d’exclure Dauda, le portier des Black Stars, à la 6e minute pour une main en dehors de la surface. Le sélectionneur malien, Patrice Carteron, l’a amèrement regretté en conférence de presse. « Sur le pénalty qu’on prend, je n’ai pas vu les images. Je fais confiance à l’arbitre. Je n’ai pas protesté. Par contre, je ne veux pas faire de polémique, mais je ne comprends toujours pas comment le gardien de l’Ethiopie a été expulsé et celui de Ghana, non. Pourquoi l’arbitre n’a pas pris ses responsabilités ? » L’ex coach de Dijon en a gros sur le cœur et il ne s’est pas privé pour ajouter : « Ce n’est pas une excuse, mais c’est un fait de jeu énorme. L’arbitre ne nous a pas aidés sur cette situation-là ».

Relatifs

From the web