thumbnail Bonjour,
CAN 2012 - Le onze du tournoi

CAN 2012 - Le onze du tournoi

Panoramic

La Coupe d’Afrique des Nations 2012 s’est achevée dimanche avec la consécration de la Zambie. Découvrez le onze type de cette compétition.

Le onze

de la Coupe d'Afrique

des Nations

Tout sur la CAN 2012


GARDIEN

Kennedy MWEENE
Zambie

Même si la Cote d’Ivoire a achevé la compétition sans le moindre but encaissé, ce n’est pas leur gardien, mais celui de la Zambie qui a le plus marqué les esprits. L’expérimenté Kennedy Mweene a, en effet, brillé de milles feux durant ce tournoi, et en particulier lors des deux derniers matches. En demi-finale, il s’est distingué en détournant un pénalty du Ghanéen, tandis qu’en finale, il a résisté 120 minutes durant aux assauts ivoiriens avant de sortir vainqueur de la séance des tirs au but. Des prestations qui vont l’élever au rang de héros dans son pays.
DEFENSEURS

Jean-Jacques GOSSO
Cote d'Ivoire


Kolo TOURE
Cote d'Ivoire


John MENSAH
Ghana


Stoppila SUNZU
Zambie

Beaucoup de grandes nations africaines n’ont pas participé à cette CAN. Toutefois, certains de renom de ce Continent ont pu avoir l’occasion de confirmer leur talent. C’est le cas notamment de Kolo Touré. L’arrière de Man City a été irréprochable durant tous les matches qu’il a disputés, et s’est montré particulièrement impressionnant en finale. La suspension de 6 mois qu’il a connue l’année dernière ne l’a guère pénalisé. Le Ghanéen John Mensah a aussi séduit. Bien qu’expulsé durant le premier match contre le Botswana, le Lyonnais a été d’un grand apport aux siens, marquant notamment deux buts.

Sur les cotés, les joueurs retenus sont un peu moins connus. Quoi que…L’ancien monégasque Jean-Jacques Gosso a prouvé qu’il a beaucoup progressé depuis qu’il a quitté la France. On l’a vu multiplié les courses pour se montrer décisif aussi bien devant que derrière. On pourrait en dire autant sur le Zambien Stopila Sunzu. Celui qui porte les couleurs de TP Mazembre a fait montre d’une belle discipline tactique pour un joueur qui n’a presque jamais évolué en Europe. En 2008, Chateauroux l’a accueilli en prêt, mais sans jamais lui donner sa chance..

MILIEUX DE TERRAIN

Nathan SINKALA
Zambie


Seydou KEITA
Mali


Youssef MSAKNI
Tunisie

En milieu de terrain, comment ne pas citer le Malien Seydou Keita. Le joueur du FC Barcelone a fait honneur à sa réputation en étant le principal artisan de l’excellent parcours réalisé par les Aigles. Sa vision et son volume de jeu ont parfaitement compensé les manquements qu’il y avait dans les autres registres. On pourrait aussi le féliciter pour son sang-froid sur le tir au but décisif qu’il a transformé face au Gabon en quart de finale. Sous les huées de 50000 spectateurs, il fallait le faire…

Le Tunisien Youssef Msakni n’a pas autant pesé sur le jeu de sa sélection, mais il a fait parler sa technique hors nome et aussi son sens de but. Contre le Maroc, puis face au Niger, il a signé deux superbes buts consécutifs à des initiatives individuelles. Remplaçant au début de tournoi, il en est ressorti comme un titulaire indiscutable. Au sein de l’équipe zambienne, celle qui a fini championne, c’est le milieu défensif Nathan Sinkala qui a été en vu dans ce secteur. Âgé d’à peine 20 ans, il a régné en maitre dans l’entrejeu, suscitant l’admiration de son sélectionneur, Hervé Renard, et aussi l’intérêt de beaucoup de recruteurs.

 

ATTAQUANTS

Chris KATONGO
Zambie


Pierre AUBAMEYANG
Gabon


Didier DROGBA
Cote d'Ivoire

En attaque, comment ne pas évoquer le tournoi réussi par le capitaine zambien Christopher Katongo. A 29 ans, celui qui est passé brièvement par la Bundesliga 2 (à Armina Bielefeld) a atteint le sommet de son art. Véritable poison pour les défenses adverses, il a été régulier tout au long d’une compétition où il a marqué trois buts. On l’a surtout vu décisif face au Soudan, en quart. En finale, par contre, il n’a pas marqué, mais il aurait pu, avec cette frappe qui termine sur le poteau en prolongations. Le Gabon Pierre-Emerick Aubameyang s’est aussi offert trois réalisations. Il mérite de figurer dans notre équipe, même s’il a eu la malchance de louper un tir au but, en quart face au Mali.

Enfin, on termine par la star de ce tournoi qu’est Didier Drogba. L’attaquant de Chelsea a été l’héros malheureux de la finale, où il a raté un pénalty qui aurait pu offrir le sacre aux siens. Cependant, il a quand même réalisé de belles durant cette CAN. Bien que marqué à la culotte par les défenses adverses, il a su exprimer sa puissance physique et son efficacité devant les buts adverses. Le meilleur exemple a été ce joli but qu’il a marqué lors du quart de finale contre la Guinée Equatoriale. Pas sur, cela dit, que cette petite réalisation ait suffi à le consoler aujourd’hui.
 

Relatifs

From the web