Le Real a pris le dessus sur le Barca dans le Top 50 Goal.com

Neuf des hommes de José Mourinho sont dans ce classement alors que seulement six Catalans sont représentés.
ANALYSE
Par Ben Hayward | Journaliste espagnol

Le résultat par pour lui-même. Le classement Goal.com 2010-2011 avait vu les joueurs barcelonais faire la loi. Un an plus tard, ce sont les joueurs de Madrid qui dominent le classement. La balance a changé de côté.

L'année dernière, Lionel Messi était premier, et l'Argentin était suivi de près par ses collègues Xavi (3e) et Iniesta (4e). Avec Gerard Pique (13e), Dani Alves (20e), David Villa (22e), Sergio Busquets (29e), Carles Puyol (37e) and Victor Valdes (46e) étaient aussi présents dans ce top 50, aussi bien que les nouvelles recrues Alexis Sanchez (7e) et Cesc Fabregas (45e), le futur apparaissait alors rayonnant pour le Barca.

Les Catalans venaient de gagner leur trosième Liga consécutivce et gagnaient une deuxième Ligue des Champions en trois ans avec Pep Guardiola. Et juste avant la nomination de Messi comme numéro 1 de l'édition 2011, Barcelone ajoutait le Supercoupe espagnole a leur incroyable collection de trophée en battant un Real affamé après deux matchs intense en Août dernier.

En chiffre
L'augmentation de Madrid dans le Goal.com Top 50
2 Madrid occupe les deux premières place, le Barca les deux suivantes
3 Real et Barca ont trois joueurs chacun dans le Top 10. Ozil est douzième.
6 L'année dernière, le Real était représenté par six joueurs, cette année, c'est Barcelone à n'avoir qu'une demi-douzaine de joueurs.
9 Le Real a cette année neuf représentant. L'année dernière, Barcelone en avait neuf.
15 Les joueurs du Barca et du Real présents dans la liste (sans les nouvelles recrues)
A l'époque, Madrid cherchait toujours sa voie sous les ordres de Mourinho. Le club avait réussi à glaner la Coupe d'Espagne 2010-11, mais manqua la lutte face à son ennemi dans les grandes compétitions, en perdant contre le Barca en finale de Champions League ainsi que la course pour la Liga.

Ceci se voyait dans le Top 50 goal.com. Comme son équipe en 2010-11, Cristiano Ronaldo arrivait deuxième, et seulement Mesut Ozil (8e) était présent dans le Top 10. En été, le Real enregistrait la signature de Nuri Sahin, alors 14e, et il fallait aller à la 36e place pour retrouver un joueur du Real - l'ailier Angel Di Maria (36e). Marcelo (39e), Iker Casillas (40e) et Xabi Alonso (49e) étaient aussi présents. Mais ce qui choquait le plus, c'était la présence de seulement six madrilènes, plus une recrue, comparé aux neuf catalans, plus deux recrues.

Maintenant, la donne a changé. Cette fois-ci, c'est le  Real Madrid qui est représenté neuf fois, avec trois joueurs dans le Top 10. Ronaldo a réussi a être numéro un après avoir mené son équipe à remporter la Liga 2011-12, De plus, il est suivi par son gardien Iker Casillas (second après ses arrêts héroiques en club et en équipe nationale et le défenseur Sergio Ramos (10e). Ozil (12e), Karim Benzema (16e), Pepe (20e), Alonso (21e), Gonzalo Higuain (31e) et Sami Khedira (33e) constituent la liste du club de la capitale espagnole après leur incroyable saison où ils ont accumulé plus de 100 points pour gagner la Liga, une première depuis 2008, et ainsi mettre fin au règne catalan.

Messi finit troisi_me, malgré ses 73 buts en 2011-12, et est suivi par Iniesta (quatrième) et Xavi (septième). La nouvelle recrue Jordi Alba est en 24e position après son incroyable Euro. bien qu'il n'ait pas encore eu l'occasion de taper dans un ballon après son transfert dans le club catalan. Ensuite, Busquets est 27e, Cesc 30e and Alves 43e permettent un parfait retournement de situation : Cette fois, Madrid a neuf représentants contre les six de Barcelone.

Les catalans ont tout de même remporté quatre trophées la saison dernière, avec la Supercoupe Espagnole, européenne, la Coupe du Monde des clubs et la Copa del Rey. Mais, ils ont raté les titres les plus prestigieux en laissant Chelsea gagner la Ligue des Champions et le Real Madrid la Liga.

Maintenant, une nouvelle ère commence avec Tito Vilanova. De l'autre côté, Mourinho tentera de faire une série de trophée importante. Le temps nous le dira, mais le club de la capitale apparait mieux armé que le Barca, qui doit se réhabituer à gagner.

Beaucoup dépendra des transferts de cette intersaison et des blessures qui auront lieux durant la saison. Les Catalans devront aussi intégrer le plus rapidement possible les schémas de Tito Villanova. Sinon, le changement de pouvoir pourrait vraiment avoir lieu dans 12 mois.