Top 50 Goal.com - Luka Modric (27)

Continuons notre Top 50 avec le milieu de Tottenham Luka Modric qui a brillé la saison dernière avec les Spurs.
Bienvenue sur le Top 50 Goal.com ! Les journalistes du monde entier de Goal.com ont voté pour les 50 meilleurs joueurs de la saison 2010/2011. Jusqu'au 21 août, nous ferons les portraits de chacun d'entre eux, jusqu'au dernier, le meilleur !


Luka Modric n'a été célèbre du jour au lendemain comme certains footballeurs. Le joueur de Tottenham a dû batailler ferme pour qu'on reconnaisse son talent. Il mérite aujourd'hui la moindre once de cette reconnaissance.

Modric a grandi durant la guerre d'indépendance de la Croatie et a du se concentrer sur son jeu quand son pays souffrait de grands maux. Le Dinamo Zagreb a vite remarqué sa persistance et sa passion et le club le plus titré du pays l'a pris sous son aile.

"Vous pensez que les autres équipes ont de bons joueurs avant de les voir jouer contre Lui. Car il est à un autre niveau."

- Harry Redknapp

Après moult performances impressionnantes, il finit par taper dans l'oeil de Tottenham et d'une pléthore d'autres clubs européens cossus. Les Spurs remporteront finalement le morceau contre un chèque de €19 millions d'euros.

Son moment de la saison

  CHAMPIONS LEAGUE
TOTTENHAM 3-1 INTER
Laissant Sulley Muntari de marbre, la passe fatale de Modric pour Rafael van der Vaart a permis au batave de tromper Julio Cesar. Un chef d'oeuvre.
Le meneur croate a eu du mal au début, avec notamment une blessure récurrente qui a bloqué sa créativité, de même que son coach d'alors, Juande Ramos, qui a eu une idée peu inspirée en le faisant jouer depuis l'arrière du terrain, dans une position reculée.

Considéré quasiment comme un "flop" par une grande partie des fans des Spurs, il doit sa réussite à  Harry Redknapp. Le remplaçant de Ramos sur le banc des Lily Whites l'a redéployé   en meneur de jeu. Ne craignant pas les contacts, Modric, qui affirmait à la presse que "celui qui a joué en Bosnie pouvait jouer partout dans le monde", a fini par s'adapter en Premier League, aidant Tottenham a enfin décrocher le Graal, une place en Champions League.

Beaucoup ne voyaient pas Tottenham aller très loin en C1, d'autres ne juraient que par Gareth Bale et ses sorties contre l'Inter, mais c'est bien Modric, en maestro,  qui a permis aux Spurs de garder la tête haute et surtout, hors de l'eau. Laissant Sulley Muntari de marbre, la passe fatale de Modric pour Rafael van der Vaart a permis au batave de tromper Julio Cesar. Un chef d'oeuvre.

Capable de jouer des deux pieds, très actifs, rapide dans ses prises de balle et doté d'une bonne vision de jeu, Luka Modric est un milieu de terrain plus que complet, voir exceptionnel.
"Joueur modèle" pour Redknapp, il a fini dans le top trois à la fois du classement des passeurs de Premier League la saison passée et de celui des récupérateurs. De quois s'attirer les louanges des fans des Spurs, qui l'ont bombardé joueur de l'année, et l'attention de Roman Abramovich.


"Capable de jouer des deux pieds, très actifs, rapide dans ses prises de balle et doté d'une bonne vision de jeu, Luka Modric est un milieu de terrain plus que complet."

Le propriétaire de Chelsea a essuyé plusieurs refus en voulant débaucher l'international croate, refus ayant entamé en rien sa volonté de lui faire visiter Stamford Bridge. Un intérêt qui aurait ébranlé la fidélité du stratège des Spurs, lequel aimerait bien jouer la C1 en bleu. Que va-t-il arriver à Modric ? Le joueur est dans le flou. Avec lui, c'est un flou forcément artistique.