thumbnail Bonjour,

L'entraîneur du LOSC, René Girard, s'est montré optimiste quant à la situation de Florian Thauvin, alors que le milieu offensif a engagé un clash avec le club nordiste.

C'est assurément l'un des feuilletons les plus retentissants de l'été dans l'hexagone. Et le dernier épisode, dans ce sprint final du marché de transferts, pourrait se conclure par un divorce consommé. Florian Thauvin, qui s'est engagé l'hiver dernier avec Lille, et pour qui l'OM manifeste ardemment son intérêt depuis l'ouverture du mercato, a pris la décision de refuser de s'entraîner avec son nouveau club. A vingt ans, l'ex-Bastiais est déterminé a rejoindre Marseille sans même avoir débuté son aventure lilloise. Un tableau difficilement compréhensible dans les rangs du LOSC et aux yeux de l'opinion publique. Mais René Girard, son entraîneur, préfère calmer le jeu. Le technicien est resté optimiste quant à l'issue de ce dossier, malgré la tension apparente entre les dirigeants lillois et le clan du jeune attaquant.

"Il n'y a rien de concret"

Interrogé dans les colonnes de France Football, l'ancien entraîneur de Montpellier a expliqué avoir eu un premier contact positif avec le champion du monde U20. « Florian, je lui ai parlé avant qu’il parte en vacances, je lui ai reparlé quand il en est revenu, franchement, ça ne se passe pas trop mal. Il a signé un contrat en début d’année, rien ne laisse présager qu’il va en signer un ailleurs et s’en aller. Je sais bien qu’il y a des bruits, mais sincèrement, il n’y a rien de concret. » Un son de cloche identique à celui de son président, qui adopte même un ton un peu plus catégorique. « Je suis assez têtu. Il est évident qu’il peut être troublé par l’intérêt de certains clubs. J’en ai parlé à tout le monde et ceux qui avaient des doutes concernant un départ de Florian ont vite compris qu’il n’allait pas partir. Le dossier est fermé. Pour moi, il n’y a pas de doute. Nous sommes très heureux de l’accueillir chez nous »

Ce dossier semble pourtant dans une impasse actuellement. Le père du joueur n'a pas hésité à critiquer le club nordiste dans un entretien accordé à 20 minutes. «Florian est venu rencontrer Frédéric Paquet pour négocier une revalorisation. Mais il a été très mal reçu. Monsieur Paquet n’a eu aucun respect pour sa personne. (…) Aujourd’hui, l’histoire est allée trop loin. Si Florian reste à Lille, ce sera contraint et forcé. Il n’est pas dans le Nord en ce moment et ça m’étonnerait qu’il soit à l’entraînement mardi. (…) Le monde du foot, c’est le monde du fric. Les joueurs sont considérés comme du bétail. C’est ça qui me dégoûte. » Une situation floue qui perdure, et que l'OM entretient en insistant pour recruter le jeune champion du monde U20. Quelle que soit son issue, il ne faudrait pas que tout le monde ressorte perdant de ce clash inédit. Sur le plan de l'image, déjà, cet espoir pétri de talent en prend pourtant le chemin...

Relatifs

From the web