thumbnail Bonjour,

Le mythique numéro dix des Bleus a joué un grand rôle dans la signature du "Golden boy" de Malaga selon Marca.

Le projet du nouveau Real va s'articuler autour de lui en coulisses et Zidane est peut-être l'homme de la situation. En tous cas, Madrid peut le remercier pour la signature du jeune et talentueux Isco Alarcon. Tout proche de signer à City, la future star du foot espagnol a finalement opté pour le Real grâce à l'insistance de Zidane. L'appel téléphonique de Zizou a été reçu par Isco lors de son séjour en Israel pour le championnat d'Europe Espoirs. L'ancien 10 des Bleus lui a dit qu'il serait un atout pour le Real et un joueur important qui jouerait beaucoup de matchs sous Carlo Ancelotti. Isco a alors changé radicalement d'opinion alors que la décision de signer à City avait déjà été prise.

La bonne vision de Zizou

Cependant, la tâche de Zidane n'était pas terminée. car ensuite il fallait convaincre... Florentino Pérez. Le boss du Real avait été convaincu par d'autres techniciens du club qu'il y avait déjà trop de milieux centraux au sein de l'effectif. mais Zizou a su trouver les mots pour lui faire voir les choses différemment, arguant que le Real se devait d'avoir les meilleurs joueurs internationaux mais aussi, les meilleurs joueurs espagnols. Dès lors, il s'agissait d'un "fichaje" stratégique pour le Real surtout en considérant l'âge du joueur. Zidane a pratiquement réussi une "Remontada", car au sein du club, peu de gens croyaient encore voir débarquer Isco, car il était pratiquement un joueur de City, un club avec lequel le Real a de bonnes relations et aussi un club désormais drivé par Manuel Pellegrini, ancien coach d'Isco à Malaga, qui lui aussi lui avait promis du temps de jeu.

Bref, une réussite de Zizou mais aussi, sans doute, de son employeur. Si Isco s'en tire aussi bien que Varane, la première "trouvaille" de Zidane, le Real aura fait un excellent business grâce à son directeur sportif novice, mais efficace. Et sans la présence omniprésente et opressante de José Mourinho, il pourra s'émanciper et avoir de la latitude pour travailler selon ses inspirations et son flair. Et si on avait pas encore vu le meilleur de Zizou ?

Relatifs