thumbnail Bonjour,

Le président délégué de Montpellier a ouvert la porte à Younès Belhanda, mais indique attendre avec impatience la fin du mercato.

«Le gamin (Belhanda), s'il veut aller à Fenerbahçe, on ne l'en empêchera pas. On veut juste ne pas être payé sur cinq ans ! À la limite sur deux, vous voyez, on n'est pas exigeants.», a t-il expliqué dans les colonnes de France Football au sujet du meneur de jeu marocain, avant d'évoquer la dernière semaine du mercato. «Maintenant, vivement qu'il se termine, ce mercato ! Pas seulement pour moi, pour tout le monde ! Oui, cette période est usante, et je suis poli."

Relatifs

From the web