thumbnail Bonjour,
Transferts, OM - Trouver les bons coups à moindre coût

Transferts, OM - Trouver les bons coups à moindre coût

Panoramic

La vente de Loïc Rémy aux Queens Park Rangers laisse augurer plusieurs arrivées dans les rangs de l’Olympique de Marseille.

Les temps sont durs, mais l’Olympique de Marseille semble prêt à affronter les difficultés économiques actuelles du football français. À l’image de nombreuses écuries, l’OM s’est serré la ceinture l’été dernier pour réduire sa masse salariale, avant de céder Loïc Rémycet hiver. Un choix stratégique payant, qui offre désormais une marge de manœuvre supérieure au club phocéen afin de se pencher sur quelques dossiers au rayon arrivées.

Sissoko et Maïga dans le viseur ?

Avant même que le départ de Loïc Rémy soit acté, Foued Kadir avait déjà posé ses valises sur la Canebière. Le milieu offensif algérien est l’une des grandes satisfactions de la première partie de saison avec Valenciennes, mais son transfert n’a coûté que 500.000 euros, à six mois de la fin de son bail avec le club nordiste. Une très belle affaire pour un joueur qui pourrait amener une réelle plus-value à l’effectif d’Elie Baup, illustration parfaite de la conjoncture actuelle du marché. José Anigo en est bien conscient. Invité sur RTL en début de semaine, le directeur sportif du club a confirmé sa volonté de dénicher de bons coups à moindres coûts. Moussa Sissoko en fait partie. Comme Kadir, l’international français est à six mois du terme de son contrat à Toulouse, mais son prix est toutefois plus élevé, d’autant que l’OM doit faire face à une concurrence élevée pour le polyvalent milieu de terrain. "Le joueur ne nous laisse pas indifférent. Élie Baup le connaît bien. Il a un gros potentiel, il est international, il a un profil pour nous. Après il y a aussi de gros clubs dessus", a expliqué Anigo sur ce dossier, ce qu’Elie Baup a confirmé.

Dans le secteur offensif également, les rumeurs ont commencé à se multiplier. Mais José Anigo fait le tri. Si le nom du buteur malien Modibo Maïga revient avec insistance pour palier le départ de Loïc Rémy, l’ancien entraîneur a démenti tout contact avec le Nancéien Bakar ou l’attaquant de Bolton N’Gog. De son côté, le Sochalien Boudebouz ne semble plus sur les tablettes du club. "Beaucoup de gens se servent de l'OM comme une caisse de résonance. C'est de bonne guerre, mais nous n'avons pas contacté Bakar. Boudebouz et N'Gog non plus", a indiqué Anigo. "Le but, c’est de se creuser un peu plus l’esprit aujourd’hui. Tout le monde pense qu’on va remplacer Rémy par un nom pompeux, ronflant. Mais ça va être peut-être par quelqu’un qui va arriver un peu méconnu, mais qui peut montrer beaucoup de belles choses. Ce ne sont même pas des paris, ce sont des bons joueurs, confirmés, qui évoluent dans des endroits où aujourd'hui on va." Le message est passé. Affaire(s) à suivre…

A lire également :

Tapis rouge pour Sisssoko

Toute l'actualité des transferts

Relatifs