thumbnail Bonjour,

Goal.com passe en revue les différentes situations des écuries de Ligue 1 à l'approche du mercato hivernal.

Le mercato hivernal ouvre ses portes le 1er janvier 2013. Un mois de supputations, tractations, supervisions et négociations qui concernera toutes les écuries de Ligue 1. Goal.com dresse un petit état des lieux des différents acteurs concernés sur le plan hexagonal.

Paris sur tous les fronts

Comme l'été dernier, et il faudra désormais s'y habituer, le Paris Saint-Germain n'évoluera pas dans la même catégorie que ses concurrents. C'est le cas en France, mais même en Europe, puisque le club de la capitale est sorti vainqueur il y a quelques mois d'un duel avec Manchester United en alignant 40 millions d'euros pour le prometteur Lucas Moura. La perle brésilienne rejoindra donc le leader de Ligue 1, mais d'autres noms ronflants pourraient suivre, même si Leonardo et Carlo Ancelotti ont démenti, pour l'instant, les différentes rumeurs qui affolent déjà les rubriques transferts. La venue d'un défenseur latéral gauche pouvant concurrencer Maxwell serait ainsi à l'étude.



Et dans cette optique, le nom de Patrice Evra a déjà commencé à circuler. Mais c'est dans l'entrejeu que le chantier semble le plus important. Malgré le nouvel équilibre trouvé avec le tandem Matuidi-Thiago Motta et les promesses montrées par le jeune Verratti, le club de la capitale semble toujours à la recherche d'un milieu de terrain. A vocation défensive, plutôt, puisque le nom du talentueux italien Daniele De Rossi revient souvent, même si Leonardo souhaiterait également un meneur de jeu, qui pourrait être Wesley Sneijder (Inter) ou Marek Hamsik (Naples). Enfin, en attaque, d'éventuels départs (Hoarau, Gameiro ?) pourraient entraîner au moins une arrivée, afin d'apporter un remplaçant de luxe à l'intouchable Zlatan.

Lyon et Marseille serrent la ceinture

Pour les concurrents du club de la capitale, la marge de manoeuvre est évidemment plus étroite. L'Olympique Lyonnais est avant tout focalisé sur les départs, donc le rêve d'éventuels renforts n'est pas d'actualité pour le club rhodanien. Toutefois, si la vente de Bafétimbi Gomis était envisagée, le président Aulas semble avoir revu ses positions concernant le buteur international français, indispensable sportivement. Michel Bastos, de son côté, semble toujours sur le départ, l'OL disposant de jeunes pousses de qualités qui ne demandent qu'à poursuivre leur éclosion.



Même son de cloche à Marseille. Elie Baup a indiqué que deux renforts étaient envisageables, tout en démentant une vente de Loïc Rémy. Mais le club phocéen a clairement avancé sur la piste menant au Valenciennois Foued Kadir, qui souhaite rejoindre son club de coeur à six mois du terme de son contrat dans le Nord. Un autre élément offensif pourrait suivre au cours de ce mois de janvier, afin de renforcé un effectif déjà limité quantitativement, et qui devrait en plus être affaibli par les départs à la CAN de certains éléments.

Si ce mercato hivernal s'annonce plutôt calme, d'autres écuries ne sont pas à l'abris d'un bon coup. A l'image de Bastia, qui a profité du départ de Mickaël Landreau à Lille pour sauter sur l'occasion. Côté départs, les Girondins de Bordeaux auront fort à faire pour conserver leur meilleur buteur, Yoan Gouffran. Tout comme Valenciennes, équipe surprise de la première partie de saison qui possède de nombreux joueurs courtisés (Isimat-Mirin, Bong, Gil...), en plus de Kadir. Enfin, en Ligue 2, l'AS Monaco s'apprête à frapper un grand coup puisque le club de la Principauté souhaiterait recruter un milieu de classe mondiale. Et même si la piste David Beckham semble écartée, il pourrait être anglais, et assez expérimenté également... Frank Lampard ses valises sur le Rocher ? Affaire(s) à suivre...

A lire également :

Les mouvements probables en Europe

Toute l'actualité des transferts

Relatifs

From the web