thumbnail Bonjour,

Ils sont tous les deux en partance dans leurs clubs respectifs mais leurs départs sont interdépendants. Kaka et Modric ont des destins croisés.

Le milieu offensif brésilien n'entre plus dans les plans du Real Madrid, tandis que l'international croate souhaite rejoindre les merengue malgré une offre de prolongation de Tottenham. Pour la direction des champions d'Espagne, les deux cas sont proches, mais pas liés.



Un prix toujours très élevé

Le Real doit foncer. Le club merengue avait adopté une approche attentiste dans l'affaire Modric, une attitude qui n'a plus lieu d'être. En effet, cette approche n'a pas fait baisser le prix du Croate (son bras de fer personnel n'a pas non plus porté ses fruits), un prix qui culmine encore et toujours à 45 millions d'euros. Une bagatelle que le Real n'a forcément pas envie de débourser... A moins de libérer une place, et un salaire de préférence dans la même zone de jeu que Modric. Oui, Kaka est tout désigné.


Le PSG à l'affut


La presse l'avait inclus dans la liste des indésirables merengue cet été (avec Lass Diarra et Ricardo Carvalho), mais son départ n'avait jamais revétu une nécessité aussi impérieuse. Car aujourd'hui, le Real n'est plus seul sur le dossier. En effet, le PSG entre en scène et lui ne rechigne pas à poser la somme exigée par les Spurs sur la table. Et si la fermeture des arrivées annoncée par Leonardo n'était qu'un leurre ?
 

Un retour à Milan ?

Un autre point de chute, plus familier, s'offre à Kaka. Le Milan AC, où le rusé Adriano Galliani lui fait, littéralement les yeux doux, en déclarant notamment que 'certaines romances ne finissent jamais'. Milan se tient donc en embuscade avec une offre de 10 millions d'euros loin de ravir les dirigeants du Real, lesquels pourraient tout de même céder si le PSG continue à avancer sur le dossier Modric. Pour Milan, c'est une façon de rassurer les fans après l'exode des stars Ibra et Silva. Bref, le triangle amoureux prend forme et tout le monde peut finalement y trouver son compte.

Relatifs