thumbnail Bonjour,

Le président de la Ligue de Football Professionnel, Frédéric Thiriez, est revenu sur le recrutement sensationnel du Paris Saint-Germain.

Si le recrutement pléthorique et honéreux du Paris Saint-Germain a déjà été montré du doigt, Frédéric Thiriez a pris une position très claire. Interrogé par nos confrères du Parisien, le président de la LFP a tenu à saluer les efforts conscentis par le club de la capitale, et tout particulièrement le transfert de la star suédoise, Zlatan Ibrahimovic.

"Une locomotive pour le foot français"

Thiriez ne cache pas sa satisfction de voir débarquer le désormais ex-buteur du Milan AC. "C'est LA super bonne nouvelle pour tout le monde. Pour Paris évidemment. Mais aussi pour le foot français en général et le championnat de Ligue 1 en particulier, qui va se trouver tirer vers le haut en termes d'audiences, d'affluences et d'image. C'est également une bonne nouvelle pour le rayonnement de la France à l'international et pour les finances publiques. Il ne faut pas oublier que si Ibrahimovic est payé 12 M€ nets d'impôts par an, ça signifie que l'état va percevoir dans le même temps 12 M€ d'impôts. J'ai du mal à comprendre certaines réactions de nos élites, notamment de politiciens, qui font la fine bouche en donnant l'air de regretter l'arrivée d'Ibrahimovic.", a lancé le dirigeant, s'attardant ensuite sur les répercussions d'un tel recrutement sur la Ligue 1. "Après, on me sert la tarte à la crème du championnat à deux vitesses. Je vais répondre par une métaphore. Imaginez que la Ligue 1 est un TGV avec une locomotive et dix-neuf voitures. Quand le TGV est lancé à pleine vitesse, le dix-neuvième wagon va aussi vite que la locomotive. Un championnat a besoin de locomotive pour tirer tout le monde vers le haut. C'est une très bonne nouvelle." a t-il expliqué.

Le président de la Ligue n'a par railleurs pas caché son agacement sur les critiques concernant les salaires des footballeurs en France. "J'en ai assez que l'on parle toujours du caractère indécent ou choquant des rémunérations dans le football sans regarder ce qu'il se passe ailleurs. Pourquoi toujours cibler le football qui n'a pas les sportifs les mieux payés au monde ? Sur les cinq sportifs les mieux payés au monde il n'y a pas un seul footballeur. En golf, Tiger Woods gagne 53 M€ par an. Derrière on trouve des basketteurs NBA et Federer, un tennisman. En France il y aussi des comédiens, des metteurs en scènes et des chanteurs qui gagnent beaucoup plus que cela. Est-ce que le ministre de la Culture proteste quand Dany Boon gagne 26 M€ sur un film ?" s'est-il exclamé. Et lorsqu'il s'agit d'évoquer le suspense de la Ligue 1, le dirigeant continue de vendre son produit. "Je ne suis pas d'accord avec Michel Platini sur tout, mais il a 100% raison lorsqu'il dit qu'il n'y a pas de vérité dans le foot. L'aléa sportif en foot est beaucoup plus important que dans le rugby ou d'autres sports. On peut très bien avoir Montpellier ou un autre club qui va faire un carton sans avoir le premier budget. Aligner la meilleure équipe du championnat ne suffit pas forcément à devenir champion. C'est ça la magie du football. Nasser al-Khelaifi, le président du PSG, le dit très bien en rappelant que la démarche des investisseurs du Qatar s'inscrit dans le long terme. On parle de la Ligue 1 mais il y aussi la Coupe d'Europe, où la France est mal en point depuis quelques années. C'est une chance formidable pour la France d'avoir un club de ce niveau en Ligue des champions." Le message est passé.

Relatifs

From the web