thumbnail Bonjour,

En Chine, il émargera à près d’un million d'euros mensuel, mais Didier Drogba n’y est pas allé pour l’argent, mais pour le challenge. Comme il l’a assuré à son arrivée.


Héros de Chelsea après avoir soulevé le trophée de la prestigieuse Ligue des champions au soir du 19 mai dernier, Didier Drogba revient aux affaires. Au Shanghai Shenhua pour un tout autre challenge. Un challenge, qui à en croire l’intéressé, a son charme. Tellement son charme que Drogba clame haut et fort qu’il n’est pas venu pour l’argent malgré les monstrueux émoluments dont il va profiter.

« Un nouveau défi »

L'international ivoirien a été accueilli samedi par environ 750 admirateurs en liesse à son arrivée à Shanghai, où il a signé un contrat de deux ans et demi qui devrait faire de lui l'un des joueurs les mieux payés au monde. «Vraiment, je ne suis pas venu ici pour l'argent. J'ai accepté car c'est un défi complètement différent de tout ce que j'ai pu connaître en Europe, a-t-il expliqué aux reporters, quelques minutes après son arrivée à Shanghai ce samedi matin. Quand le président m'a approché, j'ai compris qu'il s'agissait d'un projet très ambitieux et qu'il voulait aider le football à se développer en Chine. La Chine est un grand pays de sports. Alors, pour moi, c'est un énorme challenge. Cela aurait été facile de rester en Europe et d'aller dans une autre grande équipe.»

Pour le moment, l’argent ne fait pas le bonheur à en croire la quatorzième place (sur 16) du Shenhua en Championnat. «Les résultats ne sont pas très bons. Mais vous savez, la deuxième partie de saison vient juste de commencer et je crois que nous avons le temps d'avoir des meilleurs résultats pour faire remonter le club à une meilleure place. Avec mes coéquipiers, nous allons donner le meilleur. Je veux être certain que les gens comprennent, je suis venu ici pour gagner le Championnat, pas pour prendre une pré-retraite ou me relaxer».

Relatifs