thumbnail Bonjour,

Jérémy Balmy, la jeune pépite du Havre convoitée par moult clubs de grande stature, a accepté de répondre aux questions de Goal.com.

Après le très médiatique précédent Gaël Kakuta, Le Havre pourrait se faire « chiper » un nouveau virtuose de son centre de formation. Jérémy Balmy, âgé de 17 ans (né en 1994 à Melun), qui évolue avec la réserve du HAC (CFA) et les U19 Nationaux, peut jouer aussi bien comme meneur de jeu que dans une position plus avancée derrière l’attaquant, dans un rôle de neuf et demi. De nombreux clubs européens suivent de très près le jeune milieu offensif du Havre. Parmi les clubs les plus pressants sur le dossier : Arsenal, Valence et Tottenham. Nous avons décidé d’en parler directement à l’intéressé.

La rumeur dit que vous avez reçu des offres de plusieurs clubs notamment anglais, on a parlé d’Arsenal, Tottenham… vous confirmez ?

Écoutez, ce sont mes parents qui s’occupent de ça donc je ne sais pas, mais oui, il y a eu des offres d’un peu partout.

Quelle a été votre réponse à ces sollicitations ?

Pour l’instant, je me concentre sur mon jeu au Havre et sur ma progression et comme je vous l’ait dit, je ne m’inquiète pas des sollicitations extérieures.

Dans le futur, vous espérez rejoindre un des clubs qui vous convoitent ? Ou vous préférez passer par la L1 d’abord ?

Oui d’abord m’imposer en Ligue 2, puis évoluer en Ligue 1 et ensuite regarder à l’étranger. A terme, l’étranger, c’est un objectif.

 

Mais dans quel championnat, vous avez une préférence ?

Je dirai la Liga, sans hésitation. J’aime le jeu pratiqué là-bas.

Un club en particulier là-bas ?

(Il hésite) Non, tous ! N’importe lequel ! car c’est un championnat que j’aime et qui peut me faire énormément progresser.

Quel est le joueur que vous appréciez le plus en ce moment et avec lequel vous aimeriez jouer ?

Il y en a plein… difficile d’en choisir un en particulier. Mais je devais absolument en choisir un seul, ce serait soit Van Persie, soit Messi. J'aime leur façon de jouer.

Ca ne va pas un peu vite pour vous tout ça ? Les offres, les sollicitations ? Vous êtes encore très jeune…

C’est comme ça. Dans le bon sens et dans le mauvais aussi. Car s’il existe le danger de se disperser, c’est toujours motivant que des clubs de classe mondiale s’intéressent à vous.

 

 

Vous avez été formé au Havre. Qu’est-ce qui fait le succès de la formation du club avec notamment des joueurs de classe mondiale comme Lassana Diarra qui sont passés par là ?

 Le Havre a toujours misé sur la formation. C’est un club qui forme très bien. Le Havre est réputé pour ça.

C’est pour cela que vous avez choisi de rejoindre (à 10 ans et demi) le Havre alors que le Milan AC vous avait approché ?

Oui, effectivement, j’ai choisi le Havre pour sa politique de progression et de formation. J’ai entendu parler de cette offre du Milan par mes parents. Mais je pense avoir fait le bon choix pour mon jeu en optant pour le HAC.

 

 

Relatifs