thumbnail Bonjour,

Le feuilleton Cesc Fabregas continue. The Guardian révèle ce vendredi que les Gunners ont refusé une nouvelle offre du Barça de 27 millions de livres (31,5 millions d'euros).

La presse britannique comme catalane est optimiste malgré les dénégations des Gunners. « Le Barça espère finaliser l’opération avant le 5 juillet, date de la reprise d’Arsenal. » titre le généralement bien informé quotidien Sport, selon lequel le club catalan serait passé à la vitesse supérieure. Arsenal n’a pas répondu à l’offre blaugrana et Arsène Wenger a déclaré compter sur le milieu espagnol. Une affaire qui paraît comme tous les ans compliquée. Mais le quotidien est enthousiaste et pense que l’arrivée du fils de La Masia est imminente.




Guardiola, son idole

La véritable pierre d’achoppement qui empêche le transfert de se conclure est le prix. Les Catalans auraient l’intention de hausser rapidement leur offre à 35 millions ce qui, assorti de quelques petits bonus, pourrait convaincre Wenger.  Le Barça avait d’ailleurs émis l'idée d'inclure dans la transaction le jeune Thiago Alcantara (20 ans), qui plait à Wenger et dont la valeur approcherait les 10 millions, mais celui-ci refuserait de partir.

La priorité de Guardiola pour renforcer son milieu de terrain, Cesc Fabregas, est actuellement en vacances à Jakarta, en Indonésie. Et il ne s'est pas attardé son éventuel transfert. Mais interrogé par l'agence EFE sur son idole de footballeur, sa réponse a été claire : « Ma plus grande idole a toujours été Guardiola ». Une déclaration qui nous rappelle que Guardiola avait offert un maillot à Fabregas lorsque ce dernier était à La Masia, pour le consoler du divorce de ses parents.

Alors, est-ce que Pep Guardiola continuera à tendre des maillots à Fabregas la saison prochaine, mais sur un rythme plus régulier ? Peut-être, mais cela ne se fera pas à n'importe quel prix… Nous en saurons plus d’ici le 5 juillet. Date de la reprise de l’entrainement des Gunners. M%ême s’il se murmure que Fabregas pourrait adopter la technique de Mascherano, menacer de ne plus joueur un match avant que son transfert au Barça soit validé. Wait and see.


Relatifs