thumbnail Bonjour,

Recalé par l'AS Monaco lors de la visite médicale, Victor Valdès est prêt à faire valoir ses droits devant les tribunaux.

La guerre est sur le point de débuter entre Victor Valdès et l'AS Monaco. Recalé, jeudi, par le club de la Principauté après une visite médicale non-concluante, l'ancien portier du FC Barcelone, absent des terrains depuis le 26 mars dernier suite à une rupture des ligaments croisés du genou droit, se retrouve sans club pour débuter sa saison et finir sa rééducation. Une position qui ne convient pas du tout à l'avocat du joueur, Ginès Carvajal, qui est prêt à aller devant les tribunaux pour faire valoir les droits de son joueur.

"Nous avons signé un contrat de quatre années et nous ferons appel jusqu'aux dernières instances pour nous défendre, qu'elles soient sportives ou non", a précisé Carvajal au journal Marca. Signé au mois de janvier 2014, ce contrat permettait aux deux parties de se retracter avant une éventuelle signature. Monaco a fait jouer cette clause après la visite médicale que le portier international espagnol a passé mercredi. Selon l'avocat du joueur, "la récupération de Victor Valdès est dans les temps fixés par les médecins", et la marche arrière de l'ASM n'a pas lieu d'être.

 

 

Relatifs