thumbnail Bonjour,

Comme on pouvait s’y attendre, Florentino Perez, le président du Real, a annoncé ce lundi le départ de José Mourinho à la fin de la saison en cours.

On ne verra pas José Mourinho sur le banc du Real la saison prochaine. Ce qui était un secret de polichinelle depuis plusieurs semaines est désormais officiel. Le départ du technicien portugais, au bout de trois années passées dans la capitale espagnole, est enfin acté. Florentino Perez, l’homme fort de la Casa Blanca, a convoqué une conférence de presse ce lundi pour annoncer la nouvelle. Les deux parties se séparent d’un « commun accord » et ce au bout d’une campagne 2012/2013 des plus décevantes. La voie est désormais libre pour Carlo Ancelotti afin de prendre en mains l’équipe merengue. Si, bien sûr, le PSG accepte de le libérer.

Un bilan moyen

Sans manquer de le remercier pour « tout le travail fait », Perez a donc confirmé que The Special One ne fait maintenant plus partie du projet madrilène. Un divorce qui ne surprend guère personne, tant il était prévisible. Bien qu’ayant réussi à ramener le Real sur le toit de l’Espagne l’année dernière, l’ex manager de Chelsea n’a jamais fait l’unanimité du côté de Santiago Bernabeu. Ses relations avec les joueurs étaient tendues et elles se sont même sérieusement envenimées ces derniers mois. Le charismatique technicien s’est notamment mis à dos tout le vestiaire en réléguant sur le banc l’idole du club, Iker Casillas. Au-delà de cela, le traitement que lui réservait les médias espagnols laissaient nécessairement présager une fin d’aventure en eau de boudin.

Mourinho part la tête basse du Real, même si sous houlette les Merengue ont remporté trois titres et se sont systématiquement qualifiés pour les demi-finales de la Ligue des Champions. Cependant, malgré cet échec, il devrait vite se trouver un nouveau point de chute. Sauf surprise, le coach portugais va revenir dans un ancien club de Chelsea. A Madrid, le dossier de sa succession est désormais ouvert. Pour le poste vacant, c’est Carlo Ancelotti qui est en pole position afin d'être intronisé. Il Mister, après avoir mené le PSG au titre de champion de France, est déterminé de franchir les Pyrenées et attend avec impatience que les deux clubs concernés trouvent un accord.

A lire aussi :

Tout sur la Liga

Relatifs