thumbnail Bonjour,

José Mourinho a rendu hommage à Goran Pandev, son ancien attaquant de l’Inter, pour avoir « dit la vérité » concernant le vote « faussé » pour le prix FIFA du meilleur entraineur.

En cette période de trêve internationale, José Mourinho n’est pas de ceux qui s’ennuient. L’entraineur portugais du Real a trouvé comment s’occuper en dénonçant « la tricherie » au sein de la FIFA dans les votes pour le meilleur titre de l’année. Vendredi, à Setubal, The Special One a développé ce qu’il avait dit à ce sujet en début de semaine. « Mon intention était d’expliquer pourquoi je n’ai pas assisté à la cérémonie du Ballon d’Or, et non pas pourquoi je n’ai pas gagné. Il est probable que je ne le gagne plus jamais » a-t-il déclaré, poursuivant : « maintenant, les choses sont claires et personne ne peut me critiquer ». Mourinho a aussi remercié Pandev, le capitaine de la Macédoine, pour avoir appuyé ses dires. « Il a été l’un de ceux qui m’ont appelé. D’autres préfèrent rester anonymes. J’apprécie Goran pour son honnêteté et sa force de caractère ».

Relatifs

From the web