thumbnail Bonjour,

ESP - Varane en patron

Hier soir face à Barcelone, le défenseur français Raphaël Varane a été l'homme du match, le joueur le plus impressionnant.

Hier soir, lors du Clasico entre le Barca et le Real, fini sur le score de un partout, un grand joueur est né. Après avoir déjà confirmé les espoirs placés sur lui, l’ancien lensois Raphael Varane a définitivement confirmé qu’il pouvait espérer à plus qu’à un poste de remplaçant dans cette défense madrilène.

La bonne relève de Carvalho

« Je ne suis pas impressionné parce que c’est Barcelone. Mais c’est un match à enjeu, alors marquer durant la rencontre, c’est comme un rêve. Quand cela se produit, il faut du temps pour réaliser. » A-t-il déclaré, calmement, après le match. En effet, aux côtés d’un Ricardo Carvalho bon pour la retraite, comme le montre sa passe incompréhensible pour Diego Lopez en première période, Varane a semblé être un roc, un défenseur avec déjà toute l’expérience du monde. D’ailleurs, le public ne s’y est pas trompé. 

C’est pour lui que le stade s’est levé. Imbattable dans les airs, impeccable sur ses tacles glissés, le jeune français a montré tout son talent, et tout sa palette de gestes défensifs. Des gestes qui pour certains valaient un but, comme ce sauvetage sur sa ligne après l’erreur de Carvalho, des retours défensifs exceptionnelles, des tacles de toute beauté et un calme surprenant, Varane a été parfait.

Cerise sur le gâteau, c’est le jeune français, du haut de ses dix-neuf ans, qui est venu égaliser sur un centre d’Ozil. Une tête qui montre que plus qu’un super remplaçant, une place de titulaire ne serait pas du vol, en décalant Sergio Ramos sur la droite pour le jeune français. Et pourquoi ne pas rêver de plus, comme une place en Equipe de France. Car en effet, on se rend compte que le français a largement le niveau pour évoluer au sein de cette Equipe de France en reconstruction. D’autres défenseurs français tels que par exemple Adil Rami, se sont frottés à l’armada barcelonaise, avec moins de succès que cela.

Quoi qu’il en soit, Varane continue tranquillement à se mettre le public du Santiago Bernabeu dans la poche, ainsi que ses dirigeants. D’ailleurs, l’entraîneur adjoint Aitor Karanka, en conférence de presse, a déclaré : « Mieux, on ne peut pas faire. Il a réalisé un match extraordinaire. Il a sauvé un ballon sur la ligne et a marqué le but de l’égalisation. Il poursuit sa progression et c’est la preuve que Real a bien fait de miser sur lui. »

 

Relatifs

From the web