thumbnail Bonjour,

Invaincu dans le derby madrilène depuis 1999, le Real a une nouvelle fois imposé sa loi à l'Atletico, samedi à Santiago-Bernabeu (2-0).


Un succès qui permet aux Merengue de revenir à cinq longueurs des Colchoneros, deuxièmes du Championnat. «C'est vrai que nous nous attendions à un match dur. Beaucoup de monde nous prédisait déjà une crise, mais l'équipe a montré du caractère en contrôlant le match à tout moment.» a déclaré Aitor Karanka, l'adjoint de José Mourinho, en conférence de presse.

«Mourinho ne se cache jamais »

Mourinho, comme souvent d’ailleurs en Liga, ne s’est pas montré en conférence de presse d’après-match et n'a donc pas pu s'expliquer sur son attitude d'avant-match, lorsqu'il est entré sur la pelouse pour se faire siffler par «ceux qui le désiraient», comme il l'avait annoncé la veille afin de « les rendre heureux ». «Ce n'était nullement une attitude de défi, a assuré Karanka. Juste la preuve que cet entraîneur s'engage pour cette équipe, que ce soit sur le banc ou en salle de presse. C'est un entraîneur qui ne se cache jamais.» Au classement, le Real Madrid est toujours 3e, à 11 points du Barça qui l'a lui emporté (5-1) face à l'Athletic Bilbao, mais les Merengue ont réduit les distances avec l'Atletico, 2e avec désormais 5 points d'avance sur leur voisin madrilène.

Relatifs