thumbnail Bonjour,

Le Barça a beau survoler la Liga, sa défense reste fébrile: la réception de Saragosse samedi devrait permettre à l'arrière-garde catalane de trouver des repères

Avec ses dix victoires et un nul depuis le début de la Liga 2012-13, le Barça ne fait pas les choses à moitié. La formation de Tito Vilanova est prolifique en attaque (36 buts) et, nouveauté dont elle se serait bien passée, généreuse en défense (14 buts, 7e défense de Liga). Et s’il n’a pas perdu (depuis aout), quelques victoires se sont jouées sur le fil du rasoir. A La Corogne (4-5), alors que les Catalans menaient 3-0 après 18 minutes de jeu, face au FC Séville, avec deux buts en toute fin de match et  au Nou Camp face à la très modeste équipe de Grenade après avoir ouvert le score à trois minutes de la fin (2-0).

Vilanova cherche la combinaison gagnante

Le FC Barcelone a continué dimanche dernier, face à Majorque (4-2), sur le même schéma, connaissant de nouveau des trous d'air inquiétants derrière.  Les Catalans se sont mis en danger en encaissant deux buts en début de deuxième période alors qu'ils menaient 3-0.  Michael Pereira et Victor sur penalty ont marqué deux fois en trois minutes avant l'heure de jeu et illustrent encore ce postulat.


Il s'agit par ailleurs du plus mauvais bilan défensif à ce stade de la saison depuis 14 ans, ce qui ne manque pas d'agacer Gerard Piqué.  "Tout se passe comme si nos adversaires arrivent à marquer dès qu'ils se trouvent en position de le faire", a résumé le défenseur central espagnol alors qu'en onze matches, le Barça n'a pas concédé de buts qu'à trois reprises. "Nous marquons plus que les saisons précédentes et bien sûr plus vous êtes tournés vers l'attaque, plus le risque d'encaisser des buts est grand, mais c'est un problème qu'il faut qu'on résolve", a prévenu Piqué.

Le pire bilan depuis 14 ans

Depuis le début de saison, la blessure de Carles Puyol (ligaments du genou gauche) est venu s’ajouter le forfait de Piqué, blessé à un doigt de pied. Et les expérimentations de Tito Vilanova ont souvent manqué d’inspiration. Le duo Mascherano-Song en atteste comme l’incorporation d’un Marc Batra pas assez rigoureux, notamment en Ligue des champions.

A Barcelone, on espère tout de même que la réception de Saragosse samedi dans le cadre de la 12e journée devrait permettre à l'arrière-garde catalane de retrouver ses repères. La titularisation de Puyol, victime d'une luxation d'un coude, serait la bienvenue, mais le capitaine catalan, de retour à l'entraînement, semble encore trop court. Plus sûrement, les défenseurs du Barça peuvent compter sur la timidité offensive de Saragosse (14 buts). Sauf que le 11e du Championnat vient d'en passer cinq à La Corogne (5-3) et reste sur trois victoires lors de ses quatre dernières sorties.

Relatifs

From the web