thumbnail Bonjour,

Lors du pont-presse précédant le Clasico, l’entraineur du Real, José Mourinho, s’est montré rassurant quant à l’état de ses troupes avant ce grand rendez-vous.

Le Real se rend chez son ennemi barcelonais, ce dimanche à l’occasion du 3e Clasico de la saison, le premier en championnat. En difficulté en début de saison suite à quelques faux-pas essuyés, les Merengue ne respiraient pas forcément la santé dernièrement, mais deux belles victoires, face à La Corogne (5-1) et contre l’Ajax (4-1), leur ont permis de se redresser. Des succès qui ont aussi eu des bienfaits psychologiques et à l’heure d’aller défier les Blaugrana, ce n’est certainement pas négligeable. C’est d’ailleurs sur quoi a tenu à insister José Mourinho en conférence de presse.

Mystérieux sur le onze de départ

« Lorsqu’on travaille bien, évidemment qu’on est plus à l’aise. On est en pleine confiance et tout le mérite revient aux joueurs » a confié The Special One aux journalistes, « j’ai fait des changements dernièrement, mais c’était obligatoire, car il fallait que nous restions concentrés. Ca a marché, mais comme je l’ai dis le mérite premier revient aux joueurs ». Le Portugais est satisfait de ses hommes, mais il attend d’eux qu’ils continuent de monter en puissance : "Nous nous sommes améliorés significativement. Il faut continuer jusqu'à que ce que nous atteignions le niveau qui nous a sacrés champions la saison dernière".

Durant cette sortie médiatique, et contrairement à ce qui a été souvent le cas par le passé, Mourinho s’est gardé d’alimenter la polémique. A la question s’il ne pensait pas que le Barça ait été favorisé par l’arbitrage lors de ses rencontres, la réponse du technicien lusitanien fut sobre : « des choses se sont passées depuis le début du championnat, et personne au club n’a ouvert la bouche. Ca ne sera pas moi le premier qui le fera ». Des propos qui ne devraient cependant pas être du goût de ses supérieurs au sein de la Casa Blanca. L’intéressé n’en a, cela dit, que faire. Sa priorité c’est ce match contre le Barça, qu’il entend gagner à tout prix.

Soucieux de contrecarrer les plans de Vilanova, l’entraineur madrilène a refusé de donner son onze de départ. Il a quand même précisé qu’il n’y avait aucune chance pour que Benzema et Higuain soient associés en attaque. D’autre part, il a laissé sous-entendre qu’il va aligner un milieu offensif. « Je ne peux pas vous dire qui de Kaka, Ozil ou Modric va être de la partie » a-t-il confié.  Enfin, à la question si l’absence éventuelle de Piqué dans le camp catalan va changer quelque chose à la donne, « Mou » a répondu : « Je n'en sais rien. Pepe lui aussi a manqué des clasicos contre le Barça, le football est ainsi. Je pense que le Barça a de toute façon l'effectif pour gérer ces problèmes ».

A lire aussi :

Tout sur la Liga

Relatifs